Twitter valorisé 7,7 milliards de dollars

samedi 5 mars 2011 09h28
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Un placement récent d'actions Twitter sur le marché secondaire valorise le site de micro-blogging 7,7 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros), soit deux fois plus que la valorisation sous-tendue par une précédente levée de fonds en décembre.

Les investisseurs intéressés ont accepté de payer 34,50 dollars par action Twitter lors du dernier placement mené par Sharespost, une Bourse d'échange pour les actions de sociétés non cotées en Bourse qui a annoncé l'information vendredi.

Sur une base totalement diluée de 223,7 millions d'actions Twitter donnée par Sharespost pour son site web, l'opération sous-tend une valeur de 7,7 milliards de dollars.

Les valorisations de sociétés internet non cotées ont fortement augmenté ces derniers mois, certains investisseurs cherchant à trouver le nouveau Google.

Jeudi, une société d'investissement a acquis 2,5 millions d'actions Facebook à un prix valorisant le premier réseau social à 65 milliards de dollars, selon une information de presse.

Cette valorisation est 30% plus élevée que celle annoncée par Facebook lors de son dernier financement en janvier.

Le placement Twitter, sursouscrit selon Sharespost, concernait 35.000 actions préférentielles de type B.

En décembre, Twitter était valorisé 3,7 milliards de dollars lors d'une opération de financement de 200 millions de dollars menée par la société de capital-investissement Kleiner Perkins Caufield & Buyers.

Alexei Oreskovic, Danielle Rouquié pour le service français

 
<p>Un placement r&eacute;cent d'actions Twitter sur le march&eacute; secondaire valorise le site de micro-blogging 7,7 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros), soit deux fois plus que la valorisation sous-tendue par une pr&eacute;c&eacute;dente lev&eacute;e de fonds en d&eacute;cembre. Les investisseurs int&eacute;ress&eacute;s ont accept&eacute; de payer 34,50 dollars par action Twitter lors du dernier placement men&eacute; par Sharespost, une Bourse d'&eacute;change pour les actions de soci&eacute;t&eacute;s non cot&eacute;es en Bourse. /Photo d'archives/REUTERS/Mario Anzuoni</p>