La Commission européenne enquête dans le secteur des e-books

mercredi 2 mars 2011 16h05
 

BRUXELLES/LONDRES (Reuters) - La Commission européenne (CE) a annoncé mercredi avoir mené des perquisitions au siège de plusieurs entreprises du secteur des livres électroniques, soupçonnées d'entente sur les prix.

L'exécutif européen indique que ces perquisitions ont été menées mardi dans plusieurs pays de l'Union sans préciser les entreprises ou les Etats membres concernés.

"La Commission a des raisons de penser que les sociétés concernées pourraient avoir enfreint les règles antitrust de l'UE interdisant les ententes illicites et autres pratiques restrictives."

Bruxelles ajoute toutefois que ces perquisitions n'impliquent pas que les sociétés concernées aient eu des comportements préjudiciables à la concurrence et qu'elles ne préjugent pas du résultat final de l'enquête.

Aucune date n'a été fixée pour la fin des investigations, qui dépendront du nombre de sociétés qui coopéreront avec la CE.

En janvier, l'Office of Fair Trading (OFT) britannique a ouvert une enquête sur le segment des e-books après des plaintes accusant certains éditeurs et certains détaillants d'arrangements sur les ventes.

"Nous travaillons avec l'OFT, nous sommes informés de son enquête", a déclaré Amelia Torres, porte-parole de la Commission.

La liseuse Kindle d'Amazon, la tablette iPad d'Apple ou encore les lecteurs de Sony ont créé un marché de masse en pleine croissance pour le livre électronique.

Parmi les grands acteurs de ce secteur, on retrouve l'allemand Bertelsmann , les britanniques Pearson et Bloomsbury, et le français Hachette Livre, filiale de Lagardère.   Suite...

 
<p>La Commission europ&eacute;enne a men&eacute; des perquisitions dans plusieurs pays de l'UE au si&egrave;ge de plusieurs entreprises du secteur des livres &eacute;lectroniques, soup&ccedil;onn&eacute;es d'avoir enfreint les r&egrave;gles sur la concurrence. /Photo d'archives/REUTERS</p>