France Télécom insiste sur son cash pour une année 2011 atone

jeudi 24 février 2011 15h10
 

par Marie Mawad

PARIS (Reuters) - France Télécom a annoncé jeudi s'attendre à une année 2011 dans la lignée de l'exercice écoulé en termes d'activité et de marges, confirmant ses objectifs d'un cash flow organique de huit milliards d'euros et d'un dividende de 1,40 euro par action.

L'opérateur historique, qui a amélioré ses conquêtes d'abonnés en France fin 2010 grâce à une offensive commerciale agressive, mais au prix d'une érosion de sa rentabilité, anticipe une pression toujours forte de la part de ses concurrents SFR, Bouygues et Iliad.

"On est légèrement plus optimiste que l'année dernière, mais (2011) sera largement comparable à ce qui s'est passé en 2010", a déclaré le directeur financier Gervais Pellissier, lors d'une conférence téléphonique, tout en précisant que la pression sur les marges devrait se maintenir en 2011.

A 14h45, l'action reculait de 2,10% à 15,855 euros, dans une capitalisation boursière de quelque 42 milliards d'euros, à comparer avec une baisse de 0,2% pour le CAC 40 et de 0,76% pour l'indice sectoriel des télécoms.

Des analystes ont exprimé des doutes sur la capacité du groupe à atteindre son objectif de free cash flow organique en 2011, du fait d'un contexte réglementaire et concurrentiel difficile et d'une hausse des investissements dans les réseaux.

"Depuis quelques années ce groupe a marqué des points avec les marchés pour la fiabilité et la solidité des engagements. Comme nous l'avons fait par le passé, nous tiendrons l'engagement de huit milliards d'euros cette année", a déclaré le directeur général Stéphane Richard, en conférence de presse.

Gervais Pellissier a précisé que la réduction attendue des frais financiers et du besoin en fonds de roulement devrait soutenir la génération de trésorerie du groupe en 2011.

PRÉVISIONS 2012 ATTENDUES EN MAI   Suite...

 
<p>St&eacute;phane Richard, le nouveau PDG de France Telecom. L'op&eacute;rateur historique s'attend &agrave; une ann&eacute;e 2011 dans la lign&eacute;e de l'exercice &eacute;coul&eacute; en termes d'activit&eacute; et de marges, confirmant ses objectifs d'un cash flow organique de huit milliards d'euros et d'un dividende de 1,40 euro par action. /Photo prise le 24 f&eacute;vrier 2011/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>