Ericsson et Akamai s'allient dans l'internet mobile

lundi 14 février 2011 14h04
 

BARCELONE (Reuters) - Ericsson, premier équipementier télécoms mondial, s'allie avec le spécialiste du cloud computing Akamai afin d'améliorer les vitesses de connexion à internet à partir des téléphones multimédias et des tablettes.

L'internet mobile a explosé ces dernières années, porté par le succès de l'iPhone d'Apple et des tablettes comme le Galaxy de Samsung. Mais les connexions sont souvent lentes et les sites souvent victimes de pannes, le trafic de données pesant sur les infrastructures des réseaux.

Le directeur général d'Ericsson Hans Vestberg, qui a annoncé ce partenariat, table sur quelque cinq milliards d'abonnés au haut débit mobile à travers le monde en 2016.

"La consommation de données sur les réseaux sera 25 fois plus importante qu'elle ne l'est maintenant", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, ajoutant que la quantité de données qui transitera par les réseaux mobiles sera la même que celle transitant aujourd'hui par les lignes de téléphonie fixe pour les ordinateurs.

Selon cet accord, Ericsson intégrera le système de délivrance de contenu d'Akamai dans son réseau mobile. Akamai est spécialisé dans l'hébergement de sites web et de services informatiques à distance, via internet, et possède 83.000 serveurs à travers le monde. Il compte parmi ses clients de grands groupes internet et de médias.

Ce type de transmission réduit les temps de téléchargement et les pannes.

"Nos clients nous demandent d'améliorer les sites internet sur mobile et nous pensons que le partenariat avec Ericsson y contribuera", a déclaré le patron d'Akamai, David Kenny.

Hans Vestberg a indiqué que le système serait commercialisé auprès des opérateurs télécoms dans les six prochains mois.

Leila Abboud, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat