8 février 2011 / 17:04 / dans 7 ans

Virgin Mobile a profité d'un "effet TVA" début février

par Marie Mawad

PARIS (Reuters) - Virgin Mobile, le premier opérateur mobile sans réseau (MVNO) en France, a enregistré une nette hausse de nouveaux abonnés ces dernières semaines, profitant d‘une augmentation de TVA qui, répercutée sur les prix des grands opérateurs, a rendu certains contrats caducs.

Orange et SFR sont revenus lundi sur leur décision, déclarant qu‘ils ne répercuteraient finalement pas le changement de taxation sur les clients existants. Mais les résiliations s’étaient déjà multipliées avant cette annonce.

Le niveau des nouveaux abonnés de Virgin Mobile a été multiplié par trois au mois de février par rapport à la même période un an plus tôt, a précisé mardi Pascal Rialland, directeur général d‘Oméa Telecom, la maison mère de Virgin Mobile, dans une interview à Reuters.

“Nous sommes sur une dynamique de croissance. Elle n‘a pas commencé le 1er février (...). On a eu des mois de décembre et de janvier sur lesquels on a eu d‘excellents résultats. Puis on a vu une nette accélération de cette tendance en février”, déclare le dirigeant.

“On a constaté un pic extrêmement fort de vente sur la période allant de fin janvier à début février”, ajoute-t-il.

Virgin Mobile, comme la majorité des MVNO, appliquait d‘ores et déjà un taux de TVA unique, à 19,6%, à ses offres de téléphonie mobile, alors que les grands opérateurs profitaient jusque-là d‘une taxe en deux tranches, dont une partie à 5,5% pour les services de télévision sur mobile.

Le groupe a lancé au début de l‘année une campagne de publicité “anti-TVA” baptisée AVT, ou “Arrêtez de vous faire tondre”, avançant l‘argument de prix fixes pour inviter les consommateurs français à quitter leur opérateur pour rejoindre le MVNO.

Pascal Rialland fait état d‘une prise de conscience des consommateurs français sur la possibilité d‘avoir des offres de téléphonie moins chères chez des opérateurs alternatifs, et estime que le changement de taxation a eu un effet d‘accélérateur sur les comportements.

“Il y a une grande partie des clients qui étaient, comme la Belle au bois dormant, endormis depuis des années chez le même opérateur. Toute cette agitation sur la TVA (...) les a réveillés”, explique-t-il.

VERS LE LANCEMENT D‘UN “QUADRUPLE PLAY”

Interrogé sur l‘impact de la décision d‘Orange et de SFR, qui ont renoncé lundi à appliquer la hausse de TVA à leurs clients existants, Pascal Rialland a répondu : “Je ne pense pas que la tendance s‘inverse”.

“On va sans doute beaucoup plus lisser dans le temps les nouveaux clients qui vont nous rejoindre, parce qu‘ils sont obligés d‘attendre l’échéance de leur contrat en cours”, détaille le directeur général.

Virgin a annoncé par ailleurs qu‘il s‘apprêtait à lancer un “quadruple play” - téléphonie fixe, internet, télévision et mobile - en septembre 2011.

Le MVNO, qui n‘a pas encore dévoilé son partenaire dans la téléphonie fixe, espère ainsi concurrencer les offres similaires d‘Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Virgin compte quelque 1,8 million de clients, sur un total d‘environ 64,4 millions d‘abonnés à la téléphonie mobile en France, à fin décembre selon l‘Arcep, regroupant à la fois les clients qui ont opté pour des offres prépayées et ceux qui ont souscrit des forfaits mensuels avec engagement.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below