Apple rejette l'application de livres électroniques de Sony

mercredi 2 février 2011 15h31
 

SAN FRANCISCO/LONDRES (Reuters) - Apple Inc a interdit l'application de livres électroniques de Sony d'accéder à son magasin en ligne AppStore, l'accusant de violer les règles de son système de paiement.

L'application de Sony permettrait aux utilisateurs de l'iPhone et de l'iPad d'acheter des livres directement sur la boutique du géant japonsis, sans passer par l'AppStore qui impose aux développeurs tiers de verser à Apple 30% des recettes sur chaque vente.

Sony accuse Apple de vouloir changer les règles en l'obligeant à mettre en place un système qui permettrait aux utilisateurs de l'iPhone et de l'iPad d'acheter également des livres électroniques en passant par l'AppStore.

Richard Stephenson, directeur général de Yudu, un éditeur de services en ligne qui travaille avec plusieurs magazines dont le Readers Digest, s'attend à ce qu'Apple soit plus strict dans l'application des règles de son système de paiement et de rémunération.

"Si vous avez l'intention de dîner avec un gorille de 270 kilos, alors vous devez supporter ses manières à table", a déclaré Richard Stephenson, ajoutant qu'Apple, accusé de modifier les règles, ne fait que veiller à leur respect.

La décision d'Apple ne semble pas pour l'instant affecter Amazon.com qui vend lui aussi des livres électroniques via son application Kindle disponible sur l'AppStore. Amazon n'a pas souhaité faire de commentaires.

Apple commercialise des livres électroniques via son application iBookstore, qui est installée sur ses téléphones mobiles iPhone et ses tablettes multimédia iPad.

"Nous avons entamé une discussion avec Apple pour voir si nous pouvons aboutir à une solution équitable pour les deux entreprises, ainsi que pour nos consommateurs, mais pour l'instant nous sommes dans une impasse", a déclaré Sony, dans un communiqué publié mardi soir.

Les règles d'Apple concernant l'achat de contenus, de services ou de fonctionnalités pour ses appareils sous son système iOS interdisent le recours à des magasins extérieurs si les utilisateurs n'ont pas en même temps la possibilité d'acheter via son système d'achat interne.

Gabriel Madway et Georgina Prodhan, Claude Chendjou pour le service français

 
<p>Apple a interdit &agrave; l'application de livres &eacute;lectroniques de Sony d'acc&eacute;der &agrave; son magasin en ligne AppStore, destin&eacute; aux iPad et iPhone, accusant le g&eacute;ant japonais de violer les r&egrave;gles de son syst&egrave;me de paiement. /Photo prise le 3 avril 2010/REUTERS/Gary Hershorn</p>