Un défaut sur une puce affectera le chiffre d'affaires d'Intel

lundi 31 janvier 2011 18h29
 

NEW YORK (Reuters) - Un défaut de conception sur une puce d'Intel affectera son chiffre d'affaires à hauteur de 300 millions de dollars et la crainte est grande de voir son image écornée alors que des questions se posent sur l'évolution de demande pour les équipements dédiés aux PC.

Intel a annoncé avoir suspendu les livraisons de cette puce, utilisée dans les ordinateurs personnels équipés de son nouveau processeur Sandy Bridge, le plus évolué de sa gamme, afin de remédier à ce problème.

Le coût total de la réparation et du remplacement de la puce a été estimé par le groupe à environ 700 millions de dollars.

Le numéro un mondial des microprocesseur ne s'attend pas à ce que ce problème ait un effet concret sur le chiffre d'affaires de l'exercice.

L'affaire ternit le blason du groupe alors que la demande pour les PC subit la concurrence des tablettes ou encore des smartphones, des secteurs où il n'a pas encore pris ses marques.

Une nouvelle version de la puce sera disponible fin février.

Vers 17h00 GMT, l'action Intel perdait 1,12% à 21,22 dollars après être tombée en séance à 21,03 dollars.

Le défaut affecte des puces livrées au quatrième trimestre et Intel prévoit que cela lui coûtera environ quatre points de pourcentage à sa marge brute ce trimestre-ci, et deux points de pourcentage au premier trimestre.

Selon les analystes, l'impact financier sera faible, mais ils relèvent que cet incident risque d'entamer l'image du groupe.   Suite...

 
<p>Intel a suspendu les livraisons d'une puce sur laquelle un d&eacute;faut a &eacute;t&eacute; rep&eacute;r&eacute;. Ce probl&egrave;me devrait affecter son chiffre d'affaires &agrave; hauteur de 300 millions de dollars. /Photo prise le 5 janvier 2011/REUTERS/Rick Wilking</p>