Le chinois Alibaba renonce à introduire en Bourse deux filiales

jeudi 27 janvier 2011 09h49
 

SHANGHAI (Reuters) - Le numéro un chinois du commerce en ligne Alibaba a reporté sine die son projet d'introduction en Bourse de ses filiales, apprend-on jeudi au sein du groupe.

Alibaba, détenu à 40% par l'américain Yahoo, possède la principale plate-forme d'e-commerce chinoise, Taobao, et le premier système de paiement en ligne, Alipay.

Le président d'Alibaba Jack Ma explique, dans un courriel au personnel, que ces filiales ne sont pas encore suffisamment mûres pour s'introduire en Bourse.

A la place, explique-t-il, Alibaba va accélérer ses investissements dans les infrastructures d'e-commerce, rapporte le China Business News de jeudi.

De source interne à Alibaba, on confirme l'email de Jack Ma au personnel.

Le directeur financier de Taobao a indiqué la semaine dernière qu'il n'y avait pas de projet de cotation de la société en Bourse.

Taobao a traité pour 400 milliards de yuans (44,4 milliards d'euros) de transactions l'an dernier, a déclaré un dirigeant d'Alibaba la semaine dernière.

Alibaba et Yahoo ne sont pas d'accord sur la valorisation de Taobao. Alibaba avait indiqué en septembre avoir offert de racheter un partie de la part de Yahoo dans Alibaba mais l'offre avait été rejetée.

Le groupe Alibaba a annoncé la semaine dernière son intention d'investir 4,5 milliards de dollars dans un réseau d'entrepôts dans tout le pays.

Melanie Lee et Samuel Shen, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Le num&eacute;ro un chinois du commerce en ligne Alibaba a report&eacute; sine die son projet d'introduction en Bourse de ses filiales. Alibaba, d&eacute;tenu &agrave; 40% par l'am&eacute;ricain Yahoo, poss&egrave;de la principale plate-forme d'e-commerce chinoise, Taobao, et le premier syst&egrave;me de paiement en ligne, Alipay. /Photo d'archives/REUTERS/Lang Lang</p>