Google lance un projet avec le musée israélien Yad Vashem

jeudi 27 janvier 2011 10h15
 

JERUSALEM (Reuters) - Le moteur de recherche Google a lancé mercredi avec le musée israélien de l'Holocauste Yad Vashem un grand projet visant à faciliter l'accès du public aux documents et aux photographies de l'époque nazie.

Le projet a été dévoilé à la veille de la Journée mondiale du souvenir à la mémoire des six millions de juifs victimes de la Shoah.

Afin que rien ne s'oublie, ceux qui effectuent des recherches en introduisant le nom d'une victime sur Google seront invités à ajouter les précisions dont ils disposent sur cette personne, par exemple en identifiant des photographies, a expliqué à Reuters Yossi Matias, directeur de recherche et développement pour Google Israël.

Pour lancer le projet, Google a indexé quelque 130.000 photos et documents allant de visas à des listes de transport en passant par des témoignages de survivants. Des milliers d'autres documents pourront être enregistrés à un stade ultérieur.

Un grand nombre de ces documents sont disponibles depuis longtemps au musée Yad Vashem, fondé au début des années 1950, et certains d'entre eux sont aussi disponibles sur le site du musée, mais pour le grand public, l'accès en était limité.

La technologie de Google devrait faciliter les recherches sur le sort de parents disparus et contribuer à remplir des blancs dans les archives.

Allyn Fisher-Ilan; Nicole Dupont pour le service français

 
<p>Google a lanc&eacute; mercredi avec le mus&eacute;e isra&eacute;lien de l'Holocauste Yad Vashem un grand projet visant &agrave; faciliter l'acc&egrave;s du public aux documents et aux photographies de l'&eacute;poque nazie. Le moteur de recherche a index&eacute; quelque 130.000 photos et documents allant de visas &agrave; des listes de transport en passant par des t&eacute;moignages de survivants. /Photo prise le 26 janvier 2011/REUTERS/Baz Ratner</p>