26 janvier 2011 / 10:22 / il y a 7 ans

Hausse du bénéfice de KPN, programme de rachat d'actions annoncé

<p>Ad Scheepbouwer, directeur g&eacute;n&eacute;ral de KPN. Le groupe n&eacute;erlandais de t&eacute;l&eacute;communications a enregistr&eacute; une hausse l&eacute;g&egrave;rement inf&eacute;rieure aux attentes de son b&eacute;n&eacute;fice et annonc&eacute; un programme de rachat d'actions d'un milliard d'euros. /Photo prise le 26 janvier 2011/Jerry Lampen</p>

par Roberta B. Cowan

AMSTERDAM (Reuters) - Le groupe néerlandais de télécommunications KPN a publié mercredi une hausse légèrement inférieure aux attentes de ses bénéfices mais a annoncé un programme de rachat d'actions d'un milliard d'euros, comme prévu, grâce à des flux de trésorerie solides.

KPN a également confirmé ses prévisions pour 2011, à savoir une poursuite de la croissance de son résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) et de sa trésorerie disponible, accompagnée de dépenses d'investissement de deux milliards d'euros.

Le titre KPN prenait 0,74% à 11,65 euros à 9h55 GMT.

Le groupe a vu ses ventes subir la pression d'une concurrence accrue sur les prix et place ses espoirs dans la poursuite d'une croissance solide de l'utilisation de son réseau de données aux Pays-Bas avec l'explosion des smartphones.

"Les données mobiles font partie des principaux relais de croissance", a déclaré le groupe dans un communiqué.

L'Ebitda sous-jacent au quatrième trimestre a progressé de 4% à 1,36 milliard d'euros, soit juste en-dessous des prévisions de analystes de 1,38 milliard.

L'Ebitda de sa branche grand public a quant à lui augmenté de 22% à 293 millions d'euros malgré une légère baisse du chiffre d'affaires.

"Dans l'ensemble, c'est conforme à nos attentes, surtout pour les perspectives et le rachat d'actions", commente Victor Bareno, analyste chez SNS Securities.

"Les opérations aux Pays-Bas ont été plutôt solides et la branche mobile à l'international ressort légèrement inférieure aux attentes mais cela est dû au fait que KPN a renforcé cette activité et investi dans la croissance", a-t-il ajouté.

KPN rivalise avec Vodafone et Deutsche Telekom aux Pays-Bas et dispose également d'activités en Allemagne, Belgique, France et Espagne.

Le chiffre d'affaires est ressorti en hausse de 0,5% à 3,39 milliards d'euros, un niveau également légèrement inférieur aux attentes des analystes à 3,4 milliards.

Le directeur général en partance, Ad Scheepbouwer, a déclaré que ces résultats montraient que les objectifs ont été atteints "malgré un contexte économique difficile et une règlementation sévère", ajoutant que KPN avait enregistré un résultat opérationnel solide et une bonne génération de trésorerie.

L'Ebitda de l'exercice 2010 a progressé de 9% à 5,48 milliards d'euros, soit juste en-dessous du propre objectif du groupe de 5,5 milliards.

L'Ebitda de sa branche mobile internationale a reculé de 4,9% à 368 millions d'euros, reflétant les bénéfices plus faibles enregistrés en Allemagne et en Belgique.

KPN a indiqué qu'il poursuivrait cette année sa stratégie actuelle avec son nouveau directeur général, Eelco Blok, qui remplacera Ad Scheepbouwer en avril.

Florent Le Quintrec pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below