L'option d'appels illimités fixe-mobile, une nouvelle tendance

mardi 25 janvier 2011 16h44
 

PARIS (Reuters) - La majorité des opérateurs télécoms français proposeront à partir du 1er février une option d'appels illimités des téléphones fixes vers les mobiles, alors qu'ils tentent de trouver la bonne recette pour répercuter l'augmentation de la TVA sur le prix de leurs offres.

Quelques semaines après Free et SFR, Orange a annoncé mardi qu'il allait inclure cette option dans une nouvelle formule de son "quadruple play" - fixe, mobile, internet et télévision - dont le prix augmentera de cinq euros, incluant l'impact de la TVA.

Parmi les opérateurs télécoms et fournisseurs d'accès à internet de l'Hexagone, Free a été le premier à inclure les appels vers les téléphones mobiles dans son "triple play" - fixe, internet et télévision - à la mi-décembre. SFR a rapidement suivi.

Pour Orange, ces appels en illimité prendront la forme d'une option à trois euros dans le cadre d'un "triple play" et seront inclus dans une nouvelle version, plus chère, du "quadruple play".

Plusieurs nouvelles offres et options de téléphonie sont récemment venues bouleverser le seuil des 30 euros par mois qui s'était imposé ces dix dernières années comme un standard du marché pour les abonnements "triple play".

Au-delà de l'augmentation de la TVA voulue par le gouvernement, l'intensification de la concurrence dans le secteur a elle aussi poussé les opérateurs à lancer ces derniers mois de nouvelles "box" assorties d'offres "premium" plus chères, pour se différencier et soutenir leurs prix.

Iliad a obtenu la quatrième licence de téléphonie mobile et s'apprête à lancer Free Mobile en 2012, portant à quatre le nombre d'acteurs sur ce marché en France.

Dans le fixe, Bouygues Telecom a fait son entrée en mai 2009 en lançant Ideo, la première offre "quadruple play" commercialisée en France.

Marie Mawad, édité par Gilles Guillaume

 
<p>La majorit&eacute; des op&eacute;rateurs t&eacute;l&eacute;coms fran&ccedil;ais proposeront &agrave; partir du 1er f&eacute;vrier une option d'appels illimit&eacute;s des t&eacute;l&eacute;phones fixes vers les mobiles, alors qu'ils tentent de trouver la bonne recette pour r&eacute;percuter l'augmentation de la TVA sur le prix de leurs offres. /Photo d'archives/REUTERS/Ivan Milutinovic</p>