Les ventes de télévisions pèsent sur le 4e trimestre de Philips

lundi 24 janvier 2011 12h39
 

par Roberta B. Cowan

AMSTERDAM (Reuters) - Philips Electronics a fait état lundi de résultats du quatrième trimestre inférieurs aux attentes, les piètres ventes de ses téléviseurs ayant pesé sur la division électronique grand public du groupe.

Le groupe néerlandais, également présent dans l'éclairage et le matériel médical, a par ailleurs déclaré que les consommateurs resteraient prudents dans les pays développés cette année, des propos qui ont achevé de convaincre les investisseurs de se défaire d'actions Philips.

Vers 12h20, le titre Philips cédait 6,19% à 23,05 euros - accusant la plus forte baisse de l'indice FTSEurofirst 300 - alors que l'indice européen regroupant les valeurs liées aux biens de consommations courante était quasiment inchangé (+0,03)%.

Le contraste avec General Electric, concurrent de Philips sur certains segments, n'est guère flatteur puisque le géant américain avait annoncé vendredi des résultats du quatrième trimestre nettement supérieurs aux attentes.

L'allemand Siemens, rival de Philips dans le domaine médical, doit publier ses performances trimestrielles mardi.

"Les ventes ont été affectées par le sentiment négatif des consommateurs dans les pays développés tandis qu'une poursuite du mouvement de déstockage se sont traduits par un mois de décembre particulièrement mauvais", a dit le directeur général sortant de Philips Gerard Kleisterlee.

De son côté, Pierre-Jean Sivignon, directeur financier du groupe également sur le départ, a dit à Reuters Insider que Philips envisageait une série d'acquisitions, notamment dans les pays émergents.

Il a ajouté que si jamais ces opérations ne se faisaient pas, le groupe réfléchirait à un programme de rachat d'actions   Suite...

 
<p>Philips Electronics fait &eacute;tat de r&eacute;sultats du quatri&egrave;me trimestre inf&eacute;rieurs aux attentes, les pi&egrave;tres ventes de ses t&eacute;l&eacute;viseurs ayant pes&eacute; sur la division &eacute;lectronique grand public du groupe. /Photo prise le 4 janvier 2011/REUTERS/Peter Andrews</p>