Facebook a levé 1,5 milliard de dollars auprès d'investisseurs

samedi 22 janvier 2011 00h10
 

SEATTLE (Reuters) - Facebook a levé 1,5 milliard de dollars auprès d'investisseurs à travers le monde, opération qui s'est faite sur la base d'une valorisation du premier site communautaire mondial d'environ 50 milliards de dollars (36,7 milliards d'euros).

Le groupe, fondé en 2004, a également dit qu'il commencerait à publier des comptes financiers au plus tard d'ici le 30 avril 2012, ce qui peut être interprété comme un premier pas vers une introduction en Bourse.

A ce niveau de valorisation, il s'agirait de l'une des plus importantes mises sur le marché dans le secteur technologique de l'histoire boursière américaine.

Les autorités américaines exigent d'une entreprise de rendre publics certains éléments financiers dès lors que son nombre d'actionnaires dépasse le seuil de 499.

Facebook pense que ceci devrait intervenir au cours de l'année.

La levée de fonds a été organisée par Goldman Sachs, qui a rassemblé un milliard de dollars auprès des investisseurs basés en dehors des Etats-Unis, dans le cadre d'une opération qualifiée de sursouscrite par le site communautaire.

Ce dernier a ajouté qu'il n'avait pas de projets dans l'immédiat pour l'utilisation des fonds ainsi levés.

Facebook a dégagé un bénéfice net de 355 millions de dollars sur les neuf premiers mois de l'année, sur un chiffre d'affaires de 1,2 milliard, selon un document distribué par Goldman Sachs auprès d'investisseurs potentiels.

En décembre, la banque d'investissement américaine, certains fonds gérés par elle et le fonds d'investissement russe Sky Technologies avaient investi 500 millions de dollars dans Facebook.

Le site compte plus d'un demi-milliard d'utilisateurs et concurrence directement les portails internet tels que Google et Yahoo dans l'obtention de recettes publicitaires.

Bill Rigby, Benoit Van Overstraeten pour le service français

 
<p>Facebook, le r&eacute;seau social en ligne fond&eacute; par Mark Zuckerberg (photo), a lev&eacute; 1,5 milliard de dollars de fonds aupr&egrave;s d'investisseurs, op&eacute;ration qui s'est faite sur la base d'une valorisation d'environ 50 milliards de dollars. /Photo prise le 15 novembre 2010/REUTERS/Robert Galbraith</p>