January 20, 2011 / 8:26 AM / 7 years ago

Sony Ericsson rate le consensus au 4e trimestre

3 MINUTES DE LECTURE

<p>Sony Ericsson a publi&eacute; jeudi un b&eacute;n&eacute;fice avant imp&ocirc;t inf&eacute;rieur aux attentes au titre du quatri&egrave;me trimestre et pr&eacute;venu qu'il n'attendait cette ann&eacute;e qu'une croissance modeste du march&eacute; des t&eacute;l&eacute;phones mobiles. /Photo prise le 7 janvier 2011/Steve Marcus</p>

STOCKHOLM (Reuters) - Sony Ericsson a publié jeudi un bénéfice avant impôt inférieur aux attentes au titre du quatrième trimestre et prévenu qu'il n'attendait cette année qu'une croissance modeste du marché des téléphones mobiles.

Le cinquième constructeur mondial de combinés, coentreprise du suédois Ericsson et du japonais Sony, a annoncé un bénéfice imposable de 35 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 1,53 milliard d'euros.

Les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un bénéfice de 79,7 millions d'euros et un C.A. de 1,82 milliard d'euros.

Ces résultats en demi-teinte contrastent avec ceux publiés mardi par Apple, qui ont dépassé le consensus.

Une analyste les attribuait en partie au fait que Sony Ericsson n'a pas renouvelé assez vite le haut de sa gamme l'an dernier, se faisant ainsi distancer par ses concurrents plus réactifs tels que le leader mondial Nokia.

"La concurrence est si féroce que l'on ne peut pas se permettre de ne pas rafraîchir la gamme", a estimé Carolina Milanesi, analyste chez Gartner.

Le directeur général de Sony Ericsson Bert Nordberg a reconnu que le manque de nouveaux produits avait "quelque peu limité" les expéditions sur le trimestre.

Le groupe a écoulé 11,2 millions de combinés, en hausse par rapport au troisième trimestre mais en baisse de 23% d'une année sur l'autre.

Le prix moyen de vente d'un combiné est retombé à 136 euros au quatrième trimestre, en baisse de 12% par rapport au troisième. Selon Sony Ericcson, ce recul est "essentiellement lié à l'érosion des prix, aux taux de change et à la composition de la gamme".

Le constructeur indique s'attendre à "une croissance modeste en 2011 en volume sur le marché mondial des combinés".

Sony Ericsson s'est vu attribuer la cinquième place mondiale du secteur dans un classement sectoriel publié ce mois-ci, mais qui n'incluait pas le canadien Research in Motion, fabricant du BlackBerry, qui a récemment fait état d'un chiffre des ventes supérieur.

Bureau de Stockholm, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below