Une fois de plus, Apple déjoue tous les pronostics

mardi 18 janvier 2011 23h15
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a fait état mardi soir d'un résultat trimestriel qui a, une fois de plus, dépassé les attentes des analystes, même si cette annonce a été occultée par les inquiétudes relatives à la santé de son emblématique dirigeant Steve Jobs.

Au cours du premier trimestre de son exercice, la marque à la pomme a dégagé un bénéfice de 6 milliards de dollars, 6,43 dollars par action, alors que les marchés n'anticipaient que 5,40 dollars par titre.

Quant au chiffre d'affaires, il est ressorti à 26,7 milliards de dollars, là où le consensus Thomson Reuters I/B/E/S tablait sur 24,4 milliards. La marge brute s'est inscrite à 38,5%.

Dans le détail, Apple dit avoir vendu 4,13 millions de Macs, 7,33 millions d'iPads, 16,24 millions d'iPhones et 19,45 millions d'iPods au cours du trimestre.

L'international a représenté 62% de son chiffre d'affaires.

"Très clairement, il s'agit de chiffres énormes. On a un peu l'impression qu'ils auraient été meilleurs encore s'ils avaient été publiés avant que le congé-maladie de Steve Jobs soit annoncé", a commenté Stephen Massocca de Wedbush Morgan.

Steve Jobs, qui est âgé de 55 ans, a annoncé lundi un nouvel arrêt-maladie, alors que les marchés américains étaient fermés pour le Martin Luther King Day, sans donner de date prévisionnelle de retour, contrairement à ce qui s'était passé lors de son précédent arrêt.

C'est le deuxième en deux ans - il s'était absenté pour six mois en janvier 2009 pour une greffe du foie - et le troisième depuis 2004. Cette année-là, il avait été opéré pour un cancer du pancréas.

Mardi, l'action Apple a fini en baisse de 2,3% à 340,65 dollars. Sa cotation hors séance a été suspendue après la publication des résultats avant de reprendre en hausse de 4,3% à 355,22 dollars.   Suite...

 
<p>Apple fait &eacute;tat d'un r&eacute;sultat trimestriel qui d&eacute;passe les attentes des analystes, m&ecirc;me si cette annonce a &eacute;t&eacute; occult&eacute;e par les inqui&eacute;tudes relatives &agrave; la sant&eacute; de son embl&eacute;matique dirigeant Steve Jobs. Au cours du premier trimestre de son exercice, la marque &agrave; la pomme a d&eacute;gag&eacute; un b&eacute;n&eacute;fice de 6 milliards de dollars, 6,43 dollars par action, alors que les march&eacute;s n'anticipaient que 5,40 dollars par titre. /Photo prise le 18 janvier 2011/REUTERS/Mike Segar</p>