Steve Jobs, incarnation d'Apple, fait une pause maladie

lundi 17 janvier 2011 21h58
 

par Georgina Prodhan

LONDRES (Reuters) - En deux passages à la tête d'Apple, Steve Jobs est devenu une figure emblématique du secteur des nouvelles technologies, au point de faire vaciller son groupe à chaque annonce concernant son état de santé, objet de nombreuses spéculations.

Le directeur général d'Apple, qui s'est déjà rétabli d'un cancer du pancréas, a annoncé lundi qu'il prenait un congé maladie pour se concentrer sur sa santé, et ce pour la deuxième fois en deux ans.

Le cofondateur du groupe, qui est âgé de 55 ans, n'a pas dit combien de temps il serait absent, ni donné de précisions sur le motif de son absence.

Le succès d'Apple depuis qu'il en a repris les commandes après douze ans d'absence semble pour les marchés indissociable de sa personne.

"Steve Jobs est considéré par les marchés comme la force directrice majeure de la stratégie d'Apple", a commenté Richard Windsor, spécialiste des nouvelles technologies chez Nomura.

En conséquence, ces dernières années, Apple a fréquemment été observée à travers le prisme de l'état de santé de son dirigeant.

Après s'être remis en 2004 d'une forme rare mais soignable de cancer du pancréas, Steve Jobs a pris un congé maladie durant le premier semestre 2009, expliquant alors que ses problèmes de santé étaient plus complexe que le "déséquilibre hormonal" qu'il avait évoqué auparavant.

La blogosphère avait alors véhiculé quantité de rumeurs, avant que l'intéressé n'explique avoir subi durant cette période une greffe de foie.   Suite...

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Apple, Steve Jobs, est de nouveau en arr&ecirc;t maladie pour une p&eacute;riode ind&eacute;termin&eacute;e, mais il continuera &agrave; suivre la strat&eacute;gie du groupe. /Photo prise le 16 juillet 2010/REUTERS/Kimberly White</p>