MySpace supprime près de la moitié de ses effectifs

mardi 11 janvier 2011 21h23
 

NEW YORK/SAN FRANCISCO (Reuters) - MySpace, le site communautaire détenu par News Corp, a annoncé la suppression de près de la moitié des postes du groupe, confirmant ainsi ce qu'une source avait dit à Reuters la semaine dernière et des informations circulant sur différents blogs.

Cette cure d'amaigrissement du site, dont le développement a été stoppé net par l'émergence de Facebook, s'inscrit dans la stratégie de transformation de l'entreprise en plateforme de divertissement, évolution qui est elle-même le prélude à une possible vente de MySpace.

En novembre dernier, un dirigeant de News Corp avait dit que toutes les options étaient ouvertes pour MySpace, ajoutant que le site ne disposait que de quelques trimestres pour se réorganiser.

Un temps le premier site communautaire sur internet, MySpace se targue d'avoir encore 60 millions de visiteurs par mois, ce qui est toutefois loin derrière les 150 millions de Facebook.

Yinka Adegoke et Alexei Oreskovic, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot