Bénéfice net de 355 millions de dollars pour Facebook sur 9 mois

vendredi 7 janvier 2011 07h43
 

NEW YORK (Reuters) - Facebook a affiché un bénéfice net de 355 millions de dollars (273 millions d'euros) sur les neuf premiers mois de 2010, selon des documents communiqués par la banque Goldman Sachs à ses clients.

Le prospectus d'une centaine de pages concernant une opération de placement privé dans Facebook a été remis jeudi après-midi à des clients intéressés par un investissement en actions dans le réseau social, a indiqué une personne ayant reçu une copie.

Ce client de Goldman précise avoir reçu une plaquette distincte de six pages contenant des informations financières sur le réseau internet.

Selon ces documents, le chiffre d'affaires de Facebook s'est établi à 1,2 milliard de dollars sur la période janvier-septembre, générant un bénéfice net de 355 millions de dollars.

Ryan Jacob, du Jacob Internet Fund, estime que Facebook a sans doute réalisé un bénéfice net d'au moins 500 millions de dollars pour l'ensemble de l'année 2010.

"Cette année, on pourrait soutenir qu'ils vont sans doute faire plus de 800 millions de dollars et sans doute près d'un milliard", estime Ryan Jacob qui estime que "ce genre d'affaire peut dégager, potentiellement, une marge d'exploitation de 30% à 40%."

L'analyste de Wedbush Securities Lou Kerner, qui détient des actions Facebook, estime que les données diffusées en terme de chiffre d'affaires sont "conformes à nos attentes".

Il se dit en revanche "surpris" par la rentabilité annoncée et estime que cela implique que les marges de Facebook seront un jour supérieures à celles de Google.

Goldman Sachs a récemment valorisé Facebook 50 milliards de dollars à l'occasion d'un investissement de 450 millions dans le réseau social.   Suite...

 
<p>Facebook a affich&eacute; un b&eacute;n&eacute;fice net de 355 millions de dollars sur les neuf premiers mois de 2010, selon des documents communiqu&eacute;s par la banque Goldman Sachs &agrave; ses clients. Ils ont jusqu'&agrave; vendredi pour envoyer une promesse d'achat de titres Facebook et jusqu'&agrave; mardi prochain pour virer les fonds &agrave; la banque. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith</p>