Nvidia défie Intel, se lance dans les processeurs centraux

jeudi 6 janvier 2011 22h05
 

par Gabriel Madway et Noel Randewich

LAS VEGAS (Reuters) - Le fabricant de puces graphiques Nvidia a annoncé qu'il allait développer des microprocesseurs centraux pour PC, appelés CPU (central processing unit), une réponse face à la pression de son compatriote Intel, numéro un mondial du marché.

Pour son "Projet Denver", présenté mercredi à l'occasion du salon annuel de l'électronique grand public à Las Vegas, le Consumer Electronics Show (CES), Nvidia dit vouloir développer de nouvelles puces destinées à toutes les machines, de la station de travail au superordinateur.

Elles intégreront sur une même pièce de silicium les fonctions de processeur graphique et de CPU et seront basées sur l'architecture ARM.

"Nous sommes en train de concevoir des coeurs CPU hautement performant (d'architecture) ARM combinés avec nos coeurs GPU (graphiques) massivement parallèles pour donner naissance à une nouvelle classe de processeurs", a déclaré Jen-Hsun Huang, directeur général de Nvidia, lors du CES.

L'entrée de Nvidia dans le domaine des CPU est considéré comme une attaque directe contre Intel, dont les microprocesseurs équipent plus de 80% des PC de la planète.

Le projet "'Denver' va libérer les PC, les stations de travail et les serveurs de l'hégémonie et de l'inefficacité de l'architecture x86 (d'Intel)", déclare un chercheur Nvidia, Bill Dally, sur un blog Blogpost.

PRISES DE POSITIONS RÉCIPROQUES

La décision de Nvidia répond à la décision d'Intel d'entrer sur le marché du processeur graphique.   Suite...

 
<p>Jen-Hsun Huang, directeur g&eacute;n&eacute;ral de Nvidia. Le fabricant de puces graphiques va d&eacute;velopper des microprocesseurs centraux pour PC, appel&eacute;s CPU (central processing unit), une r&eacute;ponse face &agrave; la pression de son compatriote Intel, num&eacute;ro un mondial du march&eacute;. /Photo prise le 21 septembre 2010/REUTERS/Robert Galbraith</p>