Asustek se lance sur le marché des tablettes avec quatre modèles

mercredi 5 janvier 2011 15h43
 

LAS VEGAS (Reuters) - Le fabricant taiwanais Asustek Computer, pionnier des netbooks, a lancé son offensive sur le marché des tablettes en présentant quatre modèles dotés d'écrans tactiles de différentes tailles et pouvant se transformer en ordinateurs portables.

Certains de ces appareils, dont les prix s'échelonneront entre 399 et 1.099 dollars, sont plus chers que l'iPad d'Apple, leader de ce nouveau segment en pleine croissance, dont les ventes personnelles sont estimées par le cabinet iSuppli à 12,9 millions d'unités pour l'année 2010.

Le modèle haut de gamme d'Asustek, baptisé "Eee Pad Slate", commercialisé dans le courant de ce mois entre 999 et 1.099 dollars, est équipé d'un écran de 12,1 pouces (30,7 centimètres), du processeur Core i5 d'Intel et fonctionne sous le système d'exploitation Windows 7 de Microsoft.

"Si vous recherchez l'outil le plus professionnel, permettant une productivité totale sous Windows et pleinement compatible avec Windows, c'est celui-là", a déclaré mardi le président du groupe, Johnny Shih, lors du Consumer Electronics Show, le salon de l'électronique grand public de Las Vegas.

A l'extrême opposé de la gamme, le groupe taïwanais a également présenté le "Eee Pad Transformer", doté du processeur à deux coeurs Tegra 2 de Nvidia et fonctionnant sous Android, le système d'exploitation de Google. Ce modèle équipé d'un écran de 10,1 pouces (25,6 centimètres) sera commercialisé en avril au prix de 399 dollars.

L'appareil, à mi-chemin entre un ordinateur portable et une tablette, grâce à son clavier détachable, disposera d'une autonomie d'environ de 16 heures, selon Johnny Shih.

Un autre modèle, baptisé "Slider", est équipé d'un clavier coulissant à la manière des téléphones portables. Le "Memo", dépourvu de clavier physique, complète la gamme avec un écran de 7,1 pouces (18,1 centimètres) entièrement tactile.

De plus en plus de fabricants asiatiques et nord-américains à l'image de Dell, Acer, Research in Motion se lancent sur le marché des tablettes, espérant surfer sur la popularité de l'iPad d'Apple.

Edwin Chan, Mathilde Gardin et Claude Chendjou pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
<p>Le fabricant taiwanais Asustek Computer, pionnier des netbooks, a lanc&eacute; son offensive sur le march&eacute; des tablettes en pr&eacute;sentant quatre mod&egrave;les dot&eacute;s d'&eacute;crans tactiles de diff&eacute;rentes tailles et pouvant se transformer en ordinateurs portables. /Photo d'archives/REUTERS/Nicky Loh</p>