Brice Hortefeux porte plainte contre un site web "anti-flics"

jeudi 23 décembre 2010 15h14
 

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a annoncé jeudi qu'il portait plainte contre un site appelant ouvertement, selon des syndicats de police, à la haine, voire à l'agression des policiers.

Des syndicalistes policiers avaient réclamé au ministre un "geste fort" ou même la fermeture de ce site "anti-flics", qui se présente comme un collectif d'organismes de médias indépendants.

"J'ai décidé de porter plainte contre ce site (...) Les propos tenus sont injurieux et indignes", a déclaré Brice Hortefeux lors d'un déplacement à Grenoble. Il n'a pas précisé dans l'immédiat la base juridique de la plainte.

Photos à l'appui, ce site propose aux internautes parisiens d'identifier des agents en civil dans les manifestations, afin de mettre fin à des violences comme celles qui ont émaillé, selon lui, les défilés contre la réforme des retraites, à l'automne dernier.

"Dorénavant, nous photographierons et filmerons chaque flic en civil que nous diffuserons comme nos camarades le font dans d'autres villes (...) pour que l'insécurité gagne leur camp", dit la page web.

Elle reprend notamment le slogan "ils sont dangereux, mettons-les en danger" de la base de données internationale CopWatch qui se propos d'identifier les bavures policières.

"Au-delà des graphiques pour le moins explicites, les propos tenus sur le site internet sont insultants pour les policiers et peuvent mettre en danger leur sécurité et celle de leur famille", écrit Nicolas Comte, secrétaire général d'Unité-SGP Police, majoritaire.

Son courrier au ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, daté du 20 décembre, a été diffusé jeudi à la presse.

"Ces sites et blogs anti-flics, qui prolifèrent de plus en plus sur la Toile, sont inadmissibles. C'est de la violence gratuite", avait auparavant déploré Alliance, deuxième syndicat de police.

L'organisation a elle aussi écrit au ministre de l'Intérieur pour lui demander un "geste fort" contre ces sites sur internet.

Gérard Bon, avec Nicolas Bertin

 
<p>Le ministre de l'Int&eacute;rieur, Brice Hortefeux, a annonc&eacute; porter plainte contre un site internet appelant ouvertement, selon des syndicats de police, &agrave; la haine, voire &agrave; l'agression des policiers. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Pratta</p>