Sony veut racheter un actif vendu à Toshiba en 2008

jeudi 23 décembre 2010 08h40
 

TOKYO (Reuters) - Sony discute du rachat d'une ligne d'assemblage de puces électroniques de Toshiba pour un montant estimé à 50 milliards de yens (458 millions d'euros), a-t-on appris jeudi de source industrielle.

Sony avait initialement vendu en 2008 cet actif à Toshiba, pour un montant de 90 milliards de yens.

En reprenant cette ligne de production située dans la préfecture de Nagasaki, Sony souhaite développer sa capacité de production de capteurs photographiques utilisé dans les appareils photo et les téléphones portables, a indiqué à Reuters la source qui est proche des négociations.

Le vice-président exécutif de Sony Hiroshi Yoshioka avait indiqué cette semaine à la presse que le groupe d'électronique grand public étudiait comment remédier à un manque de capacité de production en capteurs CMOS (complementary metal-oxide semiconductor).

Sony est le numéro deux mondial de l'appareil photo numérique derrière Canon et possède une coentreprise de téléphones portables avec le suédois Ericsson.

Le quotidien économique Nikkei rapporte jeudi que l'acquisition doublerait la capacité de Sony en la matière, qui est toujours propriétaire du bâtiment dans lequel se trouve l'unité de production de Toshiba.

Reiji Murai, avec Amruta Sabnis à Bangalore, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Sony discute du rachat d'une ligne d'assemblage de puces &eacute;lectroniques de Toshiba pour un montant estim&eacute; &agrave; 50 milliards de yens (458 millions d'euros), selon une source industrielle. Sony avait initialement vendu en 2008 cet actif &agrave; Toshiba, pour un montant de 90 milliards de yens. /Photo prise le 25 novembre 2010/REUTERS/Toru Hanai</p>