15 décembre 2010 / 15:25 / il y a 7 ans

Zuckerberg, fondateur de Facebook, homme de l'année pour Time

<p>La revue am&eacute;ricaine Time a d&eacute;cern&eacute; le titre de "Personnalit&eacute; de l'ann&eacute;e 2010" &agrave; Mark Zuckerberg, 26 ans, fondateur du r&eacute;seau social sur internet Facebook. /Photo prise le 15 novembre 2010/Robert Galbraith</p>

NEW YORK (Reuters) - La revue américaine Time a décerné le titre de "Personnalité de l'année 2010" à Mark Zuckerberg, 26 ans, fondateur du réseau social sur internet Facebook.

Pour l'hebdomadaire, ce titre récompense la personne - homme ou femme - qui a eu la plus forte influence - bonne ou mauvaise - sur les événements de l'année qui s'achève.

L'annonce en a été faite mercredi par le directeur de la rédaction de Time, Richard Stengel, lors de l'émission "Today's Show" sur NBC.

"Cette année, le nombre des utilisateurs de Facebook a dépassé les 500 millions (...) Facebook a pris une telle ampleur qu'il a transformé nos vies", a souligné Richard Stengel.

"Ce n'est pas seulement une nouvelle technologie, c'est une véritable construction sociale qui modifie les relations humaines. Je pense vraiment que c'est quelque chose qui influe sur la nature humaine comme cela n'avait jamais été le cas auparavant."

En 2004, Mark Zuckerberg, alors étudiant de deuxième année à Harvard, avait lancé sur la Toile son service "Thefacebook.com". Il est aujourd'hui l'un des plus jeunes milliardaires au monde et sa société devrait réaliser cette année une chiffre d'affaires de deux milliards de dollars, selon Time.

En septembre dernier, il s'est engagé à faire un don de 100 millions de dollars à des écoles publiques de Newark, dans le New Jersey, et a été le sujet du film "The Social Network".

C'est le plus jeune lauréat du titre décerné par Time depuis l'aviateur Charles Lindbergh en 1927, après sa traversée de l'Atlantique.

Cette distinction a parfois suscité le controverse comme en 1938 lorsque Time avait sacré Adolf Hitler homme de l'année. En 2009, le titulaire était le président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke.

Un sondage de Time montre que les lecteurs du magazine étaient plutôt favorables à la nomination de l'Australien Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, au centre d'une controverse depuis plusieurs semaines.

Richard Stengel a expliqué que la décision finale avait été prise par les responsables de la rédaction et les correspondants du magazine, après consultation avec d'anciens vainqueurs et de personnalités.

En deuxième position arrive le mouvement politique américain Tea Party, suivi d'Assange, du président afghan Hamid Karzaï et des 33 mineurs chiliens restés bloqués sous terre pendant plus de deux mois.

Daniel Trotta, Jean-Loup Fiévet et Guy Kerivel pour le service français, édité par Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below