Google mis en garde sur la publicité en ligne

mardi 14 décembre 2010 13h29
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - L'Autorité de la concurrence a mis en garde mardi Google contre tout abus de sa position dominante sur le marché de la publicité liée aux moteurs de recherche en France.

Google est en position dominante en France sur ce marché mais seul un abus de cette position pourrait entraîner des sanctions, a estimé le gendarme de la concurrence dans un avis consultatif.

Cet avis intervient deux semaines après l'ouverture d'une enquête sur Google pour abus de position dominante dans le domaine de la recherche en ligne.

En France, l'Autorité de la concurrence, saisie en février par le ministère de l'Economie et des Finances pour avis sur le marché de la publicité en ligne, ne juge pas nécessaire de réguler l'ensemble du secteur.

"Le droit de la concurrence peut mettre des bornes aux agissements de Google", estime-t-elle dans un communiqué.

L'Autorité met pour l'instant Google en garde contre la tentation d'abus d'éviction, une pratique destinée à décourager, retarder ou éliminer les concurrents par une élévation artificielle de barrières à l'entrée.

Celles-ci sont déjà très hautes, rappelle l'Autorité de la concurrence, puisque Google affiche une part de marché de 90% sur la recherche sur internet en France.

"Quand on a une position dominante, on a des responsabilités particulières par rapport à un secteur", explique-t-on à l'Autorité de la concurrence.   Suite...

 
<p>Google est en position dominante dans le march&eacute; de la publicit&eacute; li&eacute;e aux moteurs de recherche, estime l'Autorit&eacute; de la concurrence dans un avis consultatif. Seul un abus de cette position dominante pourrait entra&icirc;ner des sanctions, ajoute le gendarme de la concurrence, soulignant qu'il ne lui para&icirc;t pas n&eacute;cessaire de r&eacute;glementer l'ensemble du secteur. /Photo d'archives/REUTERS/Darren Staples</p>