PayPal suspend le compte de WikiLeaks

samedi 4 décembre 2010 15h21
 

WASHINGTON (Reuters) - Le service de paiement en ligne PayPal a annoncé samedi la suspension du compte de WikiLeaks qui permet au site d'informations confidentielles de Julian Assange de recueillir des dons pour ses financements.

Dans un communiqué, la société PayPal, dont le siège est aux Etats-Unis, accuse WikiLeaks d'avoir enfreint son règlement "qui stipule que notre service de paiement ne doit pas servir à des activités encourageant, faisant la promotion, facilitant ou engageant des tiers à se livrer à des activités illégales".

WikiLeaks a fortement irrité le gouvernement de Washington en confiant à cinq grands journaux internationaux le soin de publier le contenu de milliers de dépêches diplomatiques américaines confidentielles.

De son côté, la page Twitter de WikiLeaks affirme: "Paypal a interdit WikiLeaks à la suite de pressions du gouvernement américain".

Vendredi, le fondateur australien du site avait fait état sur le site internet du quotidien britannique The Guardian de menaces de mort.

Julian Assange, qui vit caché en Grande-Bretagne, est par ailleurs poursuivi par la justice suédoise pour viol et violences sexuelles présumés. Interpol a émis une "notice rouge" à son encontre.

Eric Beech; Jean-Loup Fiévet pour le service français

 
<p>Julian Assange, fondateur de WikiLeaks. Le service de paiement en ligne PayPal a annonc&eacute; samedi la suspension du compte de WikiLeaks qui permet au site d'informations confidentielles de recueillir des dons pour ses financements. /Photo prise le 4 novembre 2010/REUTERS/Valentin Flauraud</p>