Technicolor tourne la page de sa restructuration

mercredi 1 décembre 2010 15h55
 

par Gwénaelle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Technicolor estime avoir tourné la page de sa restructuration financière et se fixe pour priorité d'améliorer son résultat opérationnel et de générer de la trésorerie en 2011 et au-delà en misant sur l'innovation.

L'ex-Thomson, qui vient de traverser 18 mois de restructuration marquée par une réorganisation de ses activités et une augmentation de capital, espère dégager un flux de trésorerie positif en 2010, en excluant les charges exceptionnelles.

"La restructuration est complètement terminée. Un nouveau groupe est né cette année de cette restructuration", a déclaré mercredi son directeur général Frédéric Rose, lors du sommet mondial des médias organisé par Reuters.

"Si on exclut les éléments exceptionnels liés à la restructuration, d'un point de vue opérationnel, notre objectif en 2010 est clairement de générer du cash", a ajouté le directeur général, arrivé à la tête du groupe il y a un peu plus de deux ans.

Après un premier semestre marqué par une contraction de son chiffre d'affaires, le fournisseur d'équipements et de services pour le cinéma, la télévision et la publicité a renoué avec une croissance positive au troisième trimestre dans l'ensemble de ses divisions.

Le groupe, qui est également l'un des leaders mondiaux de la fabrication de décodeurs et de "box", a dit tabler pour le quatrième trimestre sur une progression de ses revenus par rapport à l'an dernier.

"Je m'attends à ce que nous continuions de générer du cash au quatrième trimestre, ce qui est notre priorité cette année", a déclaré Frédéric Rose.

"La priorité en 2011 sera toujours la croissance de l'activité dans des segments où nous pouvons générer du profit et du cash."   Suite...

 
<p>Fr&eacute;d&eacute;ric Rose, directeur g&eacute;n&eacute;ral de Technicolor. Le groupe estime avoir tourn&eacute; la page de sa restructuration financi&egrave;re et se fixe pour priorit&eacute; d'am&eacute;liorer son r&eacute;sultat op&eacute;rationnel et de g&eacute;n&eacute;rer de la tr&eacute;sorerie en 2011 et au-del&agrave; en misant sur l'innovation. /Photo prise le 1er d&eacute;cembre 2010/REUTERS/Charles Platiau</p>