Les possesseurs de smartphones peu fidèles à leur fabricant

lundi 29 novembre 2010 13h10
 

LONDRES (Reuters) - Les utilisateurs de smartphones sont en majorité peu fidèles au fabricant de leur combiné multimédia, une tendance qui risque d'aiguiser la concurrence sur ce marché en plein essor, selon une étude du cabinet GfK.

Le sondage, qui devait être publié ce lundi, montre que 56% des possesseurs de smartphones interrogés se laissent toute latitude pour choisir la marque de leur prochain appareil. Seul Apple dispose d'un capital de fidélité important.

Connexion WiFi, géolocalisation ou appareil photo haute résolution sont désormais des fonctionnalités banales pour ces combinés, et les utilisateurs recherchent de plus en plus l'accès à des services attractifs, notamment via les kiosques en ligne.

"La fidélité à un combiné est beaucoup plus compliquée à l'heure où les gens paient pour une expérience haut de gamme", a déclaré à Reuters Ryan Garner, principal auteur de l'étude. "Si un téléphone ne tient pas ses promesses ou n'est pas à la hauteur des attentes de l'acheteur, le fabricant va perdre en fidélité."

Parmi les sondés, issus de pays-clés pour le marché des smartphones dans le monde, seulement une personne sur quatre prévoit de rester fidèle au système d'exploitation de son combiné multimédia actuel.

L'environnement Apple jouit du plus fort taux de fidélité (59%), tandis que le logiciel Windows Phone de Microsoft figure au bas de l'échelle avec un taux de 21%.

Chez les possesseurs des BlackBerry de Research In Motion, ce chiffre atteint 35%, et s'établit respectivement à 28% et 24% pour les utilisateurs de téléphones équipés du système Android de Google et ceux dotés du logiciel Symbian de Nokia.

L'étude a été menée sur internet en octobre et novembre auprès de 2.653 personnes au Brésil, en Allemagne, Espagne, Grande-Bretagne, Chine et aux Etats-Unis.

Sur ces marchés, Chine exceptée, plus d'un tiers des utilisateurs de téléphones portables (37%) envisagent d'acquérir un smartphone lors de leur prochain achat, selon GfK. La question n'a pu être posée pour le marché chinois en raison de considérations logistiques.

D'après le cabinet d'études Gartner, les ventes de smartphones ont quasiment doublé au troisième trimestre par rapport à la même période de 2009. Elles sont désormais attendues en hausse de 50% sur l'ensemble de l'année, soit plus que le bond de 30% attendu pour le marché des combinés dans son ensemble.

Georgina Prodhan, Jean Décotte pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Selon une &eacute;tude du cabinet GfK, les utilisateurs de smartphones sont en majorit&eacute; peu fid&egrave;les au fabricant de leur combin&eacute; multim&eacute;dia, une tendance qui risque d'aiguiser la concurrence sur ce march&eacute; en plein essor. /Photo d'archives/REUTERS/Nicky Loh</p>