L'administration française divise par 10 ses sites internet

mercredi 24 novembre 2010 13h07
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français prévoit de diviser par dix le nombre des sites internet de ses administrations centrales en deux ans afin de "simplifier le paysage numérique de l'Etat", a déclaré mercredi le ministre du Budget et de la Fonction publique, François Baroin.

D'ici 2012, l'ensemble des informations et des services de l'administration sera regroupé dans une soixantaine de sites, a-t-il précisé dans une communication en conseil des ministres, selon un communiqué gouvernemental.

Le gouvernement a aussi décidé d'accélérer le développement de services personnalisés sur internet.

Ainsi, d'ici début 2012, le site "mon.service-public.fr" sera étendu au compte fiscal et à Pôle emploi et les Français pourront se connecter avec un même authentifiant aux principaux services en ligne de l'administration.

La quasi-totalité des formulaires administratifs a d'ores et déjà été dématérialisée et mise à disposition sur ce site, ce qui représente 1,2 million de téléchargements par mois, a souligné François Baroin.

Selon le ministre, le seuil des 10 millions de contribuables qui ont télé-déclaré leur impôt sur le revenu a été dépassé pour la première fois cette année.

Les remboursements de soins sont dématérialisés à près de 84% grâce à la généralisation de la carte Vitale, ce qui représente plus d'un milliard de feuilles de soin transmises de cette manière, a-t-il ajouté.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

 
<p>Le gouvernement fran&ccedil;ais pr&eacute;voit de diviser par dix le nombre des sites internet de ses administrations centrales en deux ans afin de "simplifier le paysage num&eacute;rique de l'Etat", a d&eacute;clar&eacute; mercredi le ministre du Budget et de la Fonction publique, Fran&ccedil;ois Baroin. D'ici 2012, l'ensemble des informations et des services de l'administration sera regroup&eacute; dans une soixantaine de sites. /Photo d'archives/REUTERS/Sherwin Crasto</p>