Canal+ passe dès mercredi au tout numérique

mardi 23 novembre 2010 18h20
 

PARIS (Reuters) - Canal+ deviendra mercredi la première chaîne de télévision nationale historique à passer au tout numérique.

La filiale de Vivendi cessera définitivement d'émettre en analogique un an avant l'extinction généralisée du signal, "une étape importante dans la vie du groupe", a souligné lundi le président du directoire de la chaîne, Bertrand Méheut, lors d'une conférence de presse.

Canal+ estime avoir réussi son pari en migrant l'ensemble de sa base d'abonnés "sans pertes notables".

Le taux de désabonnement, traditionnellement élevé dans l'analogique, n'a pas augmenté, a précisé Bertrand Méheut. Fin septembre, il s'établissait à 11% à l'échelle de l'ensemble du groupe et à 8% pour la TNT.

Les pertes d'abonnés ont été circonscrites à moins de 10.000 sur un total de trois millions au départ, a-t-il ajouté.

Sur le dernier million d'abonnés qui a migré vers le numérique, 74% ont plébiscité la télévision numérique terrestre, devant le satellite (15%), l'ADSL (7%) et le câble (4%).

Au total, le groupe comptabilise 5,3 millions d'abonnés, dont une majorité sur le satellite avec 3,2 millions, contre un million pour la TNT, 800.000 pour l'ADSL et 300.000 pour le câble. L'ADSL capte toutefois 50% des nouveaux abonnements.

Lors de la conférence de presse, Bertrand Méheut s'est dit "plutôt satisfait" de l'évolution du nombre d'abonnés, évoquant de "très bonnes ventes" pour les mois d'octobre et novembre après une baisse de 10% en août, au moment de la reprise du championnat de Ligue 1, vraisemblablement liée aux déboires de l'Equipe de France de football lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud.

A fin septembre, le groupe enregistrait 245.000 abonnements nets pour l'ensemble des offres Canal+ et CanalSat en France. Le revenu moyen par abonné s'établissait à 45 euros par mois, en croissance d'un peu plus de 1,50 euro par mois par rapport à la période correspondante l'an dernier, a-t-il ajouté.

Gwénaelle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot

 
<p>Canal+ deviendra mercredi la premi&egrave;re cha&icirc;ne de t&eacute;l&eacute;vision nationale historique &agrave; passer au tout num&eacute;rique. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>