Intel va lancer des processeurs configurables avec Altera

lundi 22 novembre 2010 23h15
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Intel a dévoilé lundi des puces combinant des microprocesseurs de sa gamme Atom avec des puces programmables fabriquées par Altera, qui lui permettront notamment de se renforcer dans le secteur des équipements médicaux et d'autres applications intégrées.

Les processeurs de cette nouvelle gamme, baptisée Intel Atom série E600C, pourront être personnalisés par les clients.

"Ils simplifient la conception et offrent une plus grande flexibilité qui se traduit par des délais de mise sur le marché raccourcis de produits par ailleurs plus différenciés", écrit Intel dans un communiqué.

Ces puces seront disponibles en tout début d'année 2011.

Ces nouvelles puces correspondent à la dernière tentative en date du numéro un des semi-conducteurs de se développer sur de nouveaux marchés.

Alors que ses processeurs équipent 80% des PC dans le monde, la firme de Santa Clara cherche en effet à compenser l'arrivée à maturité de ce marché en se faisant une place sur les segments en pleine croissance des smartphones et des tablettes numériques mais aussi en tirant profit de la progression de l'informatisation et de la connectivité des équipements industriels.

Intel avait ainsi lancé en septembre des nouveaux processeurs destinés aux téléviseurs connectés à internet et à l'informatique embarquée.

Le groupe californien s'attend à voir une croissance de 25% par an de la demande pour les puces intégrées au cours des quatre à cinq prochaines années.

Noel Randewich, Myriam Rivet pour le service français, édité par Alexandre Boksenbaum-Granier

 
<p>Intel a d&eacute;voil&eacute; des puces combinant des microprocesseurs de sa gamme Atom avec des puces programmables fabriqu&eacute;es par Altera, qui lui permettront notamment de se renforcer dans le secteur des &eacute;quipements m&eacute;dicaux et d'autres applications int&eacute;gr&eacute;es. Les processeurs de cette nouvelle gamme, baptis&eacute;e Intel Atom s&eacute;rie E600C, pourront &ecirc;tre personnalis&eacute;s par les clients. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith</p>