HP fait mieux que prévu, relève sa prévision pour 2011

lundi 22 novembre 2010 23h01
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Hewlett Packard a relevé ses prévisions pour son nouvel exercice fiscal après avoir dévoilé des résultats trimestriels meilleurs que prévu à la faveur de vente solides de ses serveurs, de ses produits de stockage de données et de ses ordinateurs.

Le premier fabricant mondial d'ordinateurs personnels a enregistré un bénéfice net au titre de son quatrième trimestre fiscal clos le 31 octobre de 2,54 milliards de dollars (1,87 milliard d'euros), soit 1,10 dollar par action, contre 2,41 milliards (99 cents) un an plus tôt.

Hors exceptionnels, le groupe a dégagé un bénéfice par action (BPA) de 1,33 dollar, alors que le consensus d'analystes établi par Thomson Reuters I/B/E/S anticipait 1,27 dollar.

Son chiffre d'affaires est ressorti en hausse de 8%, à 33,3 milliards de dollars, contre 32,75 milliards attendus par le marché.

HP a relevé son objectif de résultat pour son exercice fiscal 2011, et anticipe désormais un bénéfice hors exceptionnels compris entre 5,16 et 5,26 dollars pour un chiffre d'affaires allant de 132 à 133,5 milliards de dollars.

Les analystes soulignent que les investisseurs sont moins attentifs à la qualité des résultats annoncés qu'à l'amélioration de la situation du nouveau directeur général du groupe, Leo Apotheker.

Ce dernier, qui a pris la direction de HP le 1er novembre, a déclaré lundi qu'il envisageait de se concentrer sur la recherche et le développement.

En séance d'après-Bourse le titre prenait 0,9%, à 43,62 dollars.

Gabriel Madway et Edwin Chan, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français

 
<p>Hewlett Packard a enregistr&eacute; des r&eacute;sultats meilleurs que pr&eacute;vu au titre de son quatri&egrave;me trimestre fiscal clos le 31 octobre, &agrave; la faveur de vente solides de ses serveurs, de ses produits de stockage de donn&eacute;es et de ses ordinateurs. Le premier fabricant mondial d'ordinateurs personnels a donc relev&eacute; ses pr&eacute;visions pour son nouvel exercice fiscal. /Photo d'archives/REUTERS/Paul Yeung</p>