COR- Free derrière ses rivaux dans la conquête d'abonnés

lundi 15 novembre 2010 21h24
 

Correction: au 7e paragraphe, bien lire 22.000 abonnés au lieu de 49.000 abonnés.

PARIS (Reuters) - Iliad a fait état lundi d'un coup de frein dans ses conquêtes de nouveaux abonnés sous sa marque Free au troisième trimestre et d'une nouvelle érosion de sa base de clients sous sa marque Alice.

Le fournisseur d'accès à internet a déclaré dans un communiqué que Free avait acquis 36.000 nouveaux abonnés nets de résiliation au troisième trimestre, en ralentissement par rapport aux 125.000 conquêtes enregistrées pendant la première moitié de l'année.

"Le groupe souhaite renforcer la dynamique commerciale de sa marque historique Free, grâce au prochain lancement d'une innovation majeure", a déclaré Iliad dans un communiqué.

La presse et des analystes ont spéculé sur le lancement d'une nouvelle "box" avant la fin de l'année, qui aurait pour but d'attirer de nouveaux clients, alors que les concurrents de Free ont beaucoup misé depuis quelques mois sur les offres multi-services qui intègrent la téléphonie mobile.

Iliad a en effet été confronté ces derniers mois à une concurrence accrue dans son secteur, surtout de la part de l'opérateur historique France Télécom qui a annoncé des baisses de prix et le lancement d'un "quadruple play" - fixe, télévision, internet et mobile.

Iliad ne fera quant à lui pas son entrée dans le mobile avant 2012, date de lancement prévue pour Free Mobile, qui a remporté la quatrième licence de troisième génération (3G).

La filiale Alice, qui a fait l'objet de restructurations depuis qu'Iliad l'a rachetée à Telecom Italia en 2008, a de son côté perdu 22.000 abonnés au troisième trimestre.

L'action Iliad a clôturé lundi à 78,94 euros, cédant 5,5% depuis le début de l'année, après avoir gagné près de 35% en 2009.

Marie Mawad, édité par Benoît Van Overstraeten et Julien Ponthus

 
<p>Maxime Lombardini, directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Iliad. Le fournisseur d'acc&egrave;s &agrave; internet a fait &eacute;tat lundi d'un coup de frein dans ses conqu&ecirc;tes de nouveaux abonn&eacute;s sous sa marque Free au troisi&egrave;me trimestre et d'une nouvelle &eacute;rosion de sa base de clients sous sa marque Alice. /Photo prise le 23 mars 2010/REUTERS/Gonzalo Fuentes</p>