Numericable renforce sa branche de télécoms d'entreprise

lundi 15 novembre 2010 12h06
 

PARIS (Reuters) - Le câblo-opérateur Numericable, à travers sa filiale Completel, a annoncé lundi l'acquisition du français Altitude pour renforcer sa position sur le marché des réseaux télécoms d'entreprise.

L'opération, dont le montant n'a pas été dévoilé, a été financée à hauteur d'un tiers par les trois actionnaires de Numericable et de Completel, les fonds d'investissement Cinven et Carlyle Group ainsi que le groupe de médias et télécoms Altice.

Le solde du financement a été assuré par des banquiers, dont le Crédit agricole en chef de file, a précisé le câblo-opérateur.

Le marché français des télécoms d'entreprise se concentre ainsi autour de trois acteurs, le numéro un étant Orange Business Services, filiale de France Télécom.

Completel estime à 10% la part de marché du nouvel ensemble Completel-Altitude dans les télécoms d'entreprise et, avec un chiffre d'affaires total avoisinant les 500 millions d'euros, il s'inscrit derrière SFR (groupe Vivendi).

Grâce à cette acquisition, le câblo-opérateur table désormais sur une croissance "à deux chiffres" de l'Ebitda de Completel en 2010, à comparer avec 108 millions d'euros en 2009, a dit son PDG Pierre Danon.

"Altitude avait un beau portefeuille clients mais pas de réseau en propre", a-t-il expliqué à Reuters, soulignant les synergies attendues surtout grâce à la migration des clients d'Altitude vers le réseau Completel, à partir d'actuels contrats avec des opérateurs concurrents de Numericable.

Le PDG a précisé qu'Altitude générait un chiffre d'affaires d'environ 64 millions d'euros et que le groupe avait dégagé l'an dernier un résultat net positif, pour un niveau de marge d'Ebitda qui se situe néanmoins en-dessous du niveau de rentabilité de Completel.

Les actionnaires de Numericable avaient réinjecté des fonds au capital du câblo-opérateur en novembre 2009, lors de la renégociation de sa dette visant à respecter ses covenants bancaires.

Né d'une succession d'acquisitions de câblo-opérateurs réalisées au début des années 2000 par effet de levier sur la dette (LBO), Numericable est en concurrence sur le marché français avec France Télécom, SFR, Bouygues Telecom et Iliad.

Marie Mawad, édité par Dominique Rodriguez