Un 2e trimestre meilleur que prévu pour BT

jeudi 11 novembre 2010 09h48
 

LONDRES (Reuters) - L'opérateur téléphonique britannique BT a annoncé jeudi des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu et a relevé en conséquence sa prévision de bénéfice annuel.

Le chiffre d'affaires de son deuxième trimestre fiscal est ressorti en baisse de 3% à cinq milliards de livres (5,9 milliards d'euros), alors que les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S attendaient 4,9 milliards de livres.

Le bénéfice ajusté est en hausse de 3% à 1,45 milliard de livres, contre 1,4 milliard attendu par le consensus.

Le bénéfice par action ajusté augmente de 16% à 5,1 pence, contre une prévision à 4,4 pence.

"Nous avons accompli des progrès notables au niveau de notre rentabilité et de notre trésorerie, ce qui nous permet d'investir pour la croissance de notre chiffre d'affaires pour 2012-2013", écrit le directeur général Ian Livingston dans un communiqué.

"Nous avons relevé notre prévision d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) pour l'année, et prévoyons désormais d'atteindre avec deux ans d'avance notre objectif de free cash flow de deux milliards d'euros."

BT prévoit désormais d'atteindre sur l'année un Ebitda ajusté d'environ 5,8 milliards de livres. La précédente prévision mentionnait un chiffre équivalent à celui de l'année précédente, soit 5,6 milliards de livres.

Le groupe attribue ses bons résultats à des améliorations sur l'ensemble de ses activités, en particulier sur la demande en haut-débit, avec 114.000 abonnés supplémentaires.

Le service de télévision BT Vision gagne 24.000 abonnés, pour un total de 520.000, à comparer aux 10 millions de clients de BSkyB.

Vers 8h45 GMT, le titre BT prenait 3,01% à la Bourse de Londres, contre une baisse de 0,34% pour l'indice Stoxx du secteur européen des Télécoms.

Kate Holton, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Alexandre Boksenbaum-Granier

 
<p>L'op&eacute;rateur t&eacute;l&eacute;phonique britannique BT annonce des r&eacute;sultats trimestriels meilleurs qu'attendu et rel&egrave;ve en cons&eacute;quence sa pr&eacute;vision de b&eacute;n&eacute;fice annuel. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville</p>