Hausse de 35% des ventes mondiales de mobiles au 3e trimestre

mercredi 10 novembre 2010 18h35
 

par Tarmo Virki

HELSINKI (Reuters) - Les ventes de téléphones portables ont progressé de 35% au troisième trimestre, dopées par l'explosion des combinés en marque blanche et des smartphones mais Nokia et les leaders traditionnels du secteur ont vu leur part de marché chuter, annonce mercredi le cabinet d'études Gartner.

La firme finlandaise reste le premier fabricant mondial en termes de volumes des ventes mais a vu sa part de marché se contracter à 28,2% au troisième trimestre contre 36,7% un an plus tôt, au plus bas depuis 1999.

En deuxième et troisième position, Samsung Electronics et LG Electronics ont connu une évolution comparable, leurs parts de marché respectives reculant pour s'établir à 17,2% et 6,6%.

Les principales marques mondiales ont notamment souffert de la concurrence des fabricants de combinés en marque blanche, dont l'emprise s'est étendue cette année au-delà de la Chine dont ils sont le plus souvent originaires, pour gagner d'autres marchés émergents comme l'Afrique, l'Inde, l'Amérique latine et la Russie.

Selon Gartner, les ventes de mobiles dues aux fabricants ne figurant pas dans le top 10 sont passées de 50 millions il y a un an à 138 millions aujourd'hui.

Cette évolution affecte davantage Nokia que les autres fabricants car le groupe finlandais "reste celui qui détient la fraction bas de gamme du marché", explique l'analyste Carolina Milanesi, en précisant que les vendeurs en marque blanche semblent désormais changer de cap pour s'orienter vers les smartphones.

Sur le seul marché indien, qui est crucial, Nokia a ainsi vu sa part de marché chuter à 31%, contre 51% l'an dernier.

Autre tendance notable relevée par le cabinet d'études au cours du trimestre écoulé, la progression des ventes de smartphones, qui ont quasiment doublé sur la période.   Suite...

 
<p>Dans une boutique de t&eacute;l&eacute;phonie mobile &agrave; Bangkok. Les ventes de t&eacute;l&eacute;phones portables ont progress&eacute; de 35% au troisi&egrave;me trimestre, dop&eacute;es par l'explosion des combin&eacute;s en marque blanche et des smartphones mais Nokia et les leaders traditionnels du secteur ont vu leur part de march&eacute; chuter, selon le cabinet d'&eacute;tudes Gartner. /Photo prise le 22 septembre 2010/REUTERS/Chaiwat Subprasom</p>