Toshiba double son bénéfice d'exploitation trimestriel

mardi 9 novembre 2010 08h03
 

TOKYO (Reuters) - Toshiba a annoncé mardi un bénéfice d'exploitation trimestriel multiplié par deux mais a laissé sa prévision annuelle inchangée, soit sous les attentes du marché, en mettant en avant des perspectives économiques moroses malgré des ventes de semi-conducteurs en hausse.

Toshiba, numéro deux mondial des mémoires flash de type NAND derrière Samsung Electronics, affiche un résultat d'exploitation de 71,02 milliards de yens (633 millions d'euros) au titre du trimestre juillet-septembre, le deuxième de son exercice, soit pratiquement le double de celui du deuxième trimestre de l'exercice 2009-2010.

Pour l'exercice, Toshiba maintient sa prévision d'un bénéfice d'exploitation de 250 milliards de yens alors que le marché anticipe un profit de 261,9 milliards de yens, selon le consensus de 17 analystes calculé par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le mois dernier, Toshiba avait relevé de 49% sa prévision de bénéfice d'exploitation semestriel en raison d'une forte hausse de la demande de semi-conducteurs.

La hausse des ventes de téléphones sophistiqués du style de l'iPhone d'Apple et le démarrage du marché des tablettes, porté par l'iPad d'Apple, suscitent une forte hausse de la demande de mémoires NAND. Ces puces sont également utilisées dans les appareils photo numériques et les lecteurs de musique.

Avant la publication de ces résultats, Toshiba a fini en hausse de 1,4% à 428 yens mardi à la Bourse de Tokyo, alors que le Nikkei a reculé de 0,4%. Le titre a perdu plus de 17% depuis le début de l'année, sous-performant de près de 8% le Nikkei.

Sachi Izumi, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Toshiba, num&eacute;ro deux mondial des m&eacute;moires flash de type NAND derri&egrave;re Samsung Electronics, affiche un r&eacute;sultat d'exploitation de 71,02 milliards de yens (633 millions d'euros) au titre du trimestre juillet-septembre, le deuxi&egrave;me de son exercice, soit pratiquement le double de celui du deuxi&egrave;me trimestre de l'exercice 2009-2010. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon</p>