Google va empêcher Facebook d'avoir accès à ses données

samedi 6 novembre 2010 09h44
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Google va empêcher Facebook et d'autres sociétés d'avoir accès aux données de ses utilisateurs, une décision symptomatique de la rivalité croissante entre les deux géants sur internet.

Le numéro un mondial de la recherche sur internet ne permettra plus l'importation automatique des contacts des abonnés à ses services e-mail, à moins qu'il n'y ait une réciprocité des flux d'information.

Google accuse notamment Facebook de puiser dans les données de ses utilisateurs sans pour autant permettre l'accès aux données de ses propres abonnés.

Le premier site communautaire mondial, avec plus de 500 millions d'inscrits, dépend de services e-mail tels que le Gmail de Google pour aider de nouveaux abonnés à trouver des contacts faisant déjà partie du réseau.

Quand une personne s'inscrit sur Facebook, il lui est demandé d'entrer sa liste contacts sur Gmail dans le système du réseau communautaire. Facebook est alors en mesure de dire quels membres du carnet d'adresses de ce nouvel utilisateur sont déjà inscrits.

Dans un communiqué, Google estime que des sites tels que Facebook conduisent "les utilisateurs dans une impasse de données".

Facebook n'a pas tout de suite réagi aux propos de Google.

Bien que le portail internet présente sa décision comme une mesure destinée à permettre aux utilisateurs de ses services e-mail de garder le contrôle de leurs données personnelles, des analystes ont estimé qu'elle s'inscrivait dans la lutte entre les deux groupes pour la prédominance sur internet.

"Les jeux de pouvoir à l'oeuvre sur internet se concentrent dans la bataille naissante entre Facebook et Google. Ce dernier doit devenir un acteur un premier plan dans les réseaux communautaires mais n'a pas encore réussi à le faire", a dit Ray Valdes, analyste chez Gartner.

"Si les internautes font des recherches en étant sur Facebook, s'ils écrivent des e-mails via Facebook, s'ils font de la messagerie instantanée avec Facebook, alors tout ceci va se faire aux dépens de Google", a-t-il ajouté.

Alexei Oreskovic, Benoit Van Overstraeten pour le service français

 
<p>Google va emp&ecirc;cher Facebook et d'autres soci&eacute;t&eacute;s d'avoir acc&egrave;s aux donn&eacute;es de ses utilisateurs, une d&eacute;cision symptomatique de la rivalit&eacute; croissante entre les deux g&eacute;ants sur internet. Le num&eacute;ro un mondial de la recherche sur internet ne permettra plus l'importation automatique des contacts des abonn&eacute;s &agrave; ses services e-mail, &agrave; moins qu'il n'y ait une r&eacute;ciprocit&eacute; des flux d'information. /Photos d'archives/REUTERS/Jason Lee/Thierry Roge</p>