3 novembre 2010 / 11:53 / il y a 7 ans

Chute légèrement moins marquée que prévu du CA trimestriel d'AOL

<p>Tim Armstrong, directeur g&eacute;n&eacute;ral d'AOL. Le portail internet a enregistr&eacute; une chute, l&eacute;g&egrave;rement moins forte que pr&eacute;vu, de 26% de son chiffre d'affaires du troisi&egrave;me trimestre en raison d'une forte baisse &agrave; la fois des revenus publicitaires et de ceux tir&eacute;s des abonnements. /Photo d'archives/Brendan McDermid</p>

NEW YORK (Reuters) - AOL a fait état mercredi d'une chute, légèrement moins forte que prévu, de 26% de son chiffre d'affaires du troisième trimestre en raison d'une forte baisse à la fois des revenus publicitaires et de ceux tirés des abonnements.

Le portail internet, dont Time WarnerX.N> s'est défait à la fin de l'année dernière, a vu ses ventes totales s'établir à 563,5 millions de dollars (401 millions d'euros) alors que les analystes financiers avaient anticipé en moyenne 557 millions, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice net du groupe, qui essaie de se réinventer en acteur du monde des médias et des loisirs, s'est inscrit à 171,6 millions de dollars, soit 1,60 dollar par action contre 74 millions (0,70 dollar/action) il y a un an.

Cette hausse s'explique à la fois par des ventes d'actifs et des baisses de coûts.

Les recettes publicitaires d'AOL ont baissé de 27% à 292,8 millions de dollars tandis que les revenus tirés des abonnements ont plongé de 26% à 244,8 millions.

Jennifer Saba et Paul Thomasch, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below