Les trimestriels de Boursorama plombés par le marketing

mardi 2 novembre 2010 09h40
 

PARIS (Reuters) - La banque en ligne Boursorama a annoncé mardi un résultat net en baisse de près d'un tiers au troisième trimestre, en raison notamment d'un accroissement de ses dépenses de marketing.

La filiale de banque et de courtage en ligne de la Société générale a fait part d'un résultat net part du groupe de 9,2 millions d'euros, soit une chute de 32,4% par rapport à la même période l'année dernière.

Une porte-parole de la banque a indiqué que les investissements dans le marketing avait pour but de développer la clientèle bancaire et qu'en matière de résultats, l'année 2010 resterait "une année de transition."

Une baisse d'activité sur le courtage et des taux d'intérêt bas pèsent également sur la performance opérationnelle du groupe, a-t-elle ajouté.

"Ces résultats sont décevants malgré le dynamisme commercial qui continue à s'affirmer dans l'activité Banque", a jugé dans une note de recherche Pierre Chedeville, analyste pour le courtier CM-CIC Securities qui réitère néanmoins sa recommandation à l'achat sur le titre.

A 09h30, l'action était en baisse de 3,46% à 8,64 euros alors que l'indice européen des banques limitait ses pertes au même moment à 0,2%.

"Dans un environnement peu favorable, les résultats de Boursorama démontrent la pertinence du modèle, fondé sur la complémentarité de nos trois piliers de développement: l'information financière, le courtage et la banque en ligne", a commenté dans un communiqué la nouvelle dirigeante de la banque Inès-Claire Mercereau.

Boursorama a annoncé début octobre la démission surprise de son PDG Hugues Le Bret, qui a publié un livre sur son expérience en tant que directeur de la communication de la Société générale durant "l'affaire Kerviel".

Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez