Google s'engage à clarifier son référencement en France

jeudi 28 octobre 2010 12h34
 

PARIS (Reuters) - L'Autorité de la concurrence a accepté jeudi les engagements pris par l'américain Google de clarifier ses pratiques de publicité et de référencement sur internet via son logiciel AdWords.

Dans la décision rendue ce jour, le régulateur rappelle que le leader mondial de la recherche en ligne doit avoir des politiques commerciales objectives, transparentes et non discriminatoires compte tenu de son poids sur le marché de la publicité en ligne.

Cette décision fait suite à une plainte déposée en début d'année par la société française NavX, spécialisée dans la vente sur internet de détecteurs de radars et survient après des mesures conservatoires prises en juin dernier contre Google.

NavX avait été brutalement déréférencé par ce dernier fin 2009 en raison de l'offre qu'il propose, jugée contraire à la politique de Google.

"L'Autorité de la concurrence considère que les engagements tels que proposés par Google au terme de la procédure répondent aux préoccupations de concurrence soulevées et présentent un caractère substantiel, crédible et vérifiable", lit- on dans la décision.

"En l'état de l'instruction, Google doit être regardée comme détenant une position dominante sur le marché de la publicité liée aux recherches", souligne encore l'autorité de régulation.

Celle-ci rappelle que dans ce cadre, la politique de contenus de Google doit être mise en oeuvre "dans des conditions objectives, transparentes et non discriminatoires".

"Google s'engage à rendre plus transparentes et plus prévisibles pour les annonceurs les règles appliquées par son service de publicité en ligne AdWords", a réagi le groupe américain.

"On ne relâche pas notre attention compte tenu de la très probable position dominante de Google sur le marché de la publicité en ligne liée aux recherches par internet", fait toutefois remarquer une porte-parole de l'Autorité de la concurrence.

Matthieu Protard, édité par Gilles Guillaume

 
<p>L'Autorit&eacute; de la concurrence a accept&eacute; jeudi les engagements pris par l'am&eacute;ricain Google de clarifier ses pratiques de publicit&eacute; et de r&eacute;f&eacute;rencement sur internet via son logiciel AdWords. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann</p>