28 octobre 2010 / 05:58 / dans 7 ans

Offensive commerciale porteuse de France Télécom au 3e trimestre

<p>France T&eacute;l&eacute;com a publi&eacute; des r&eacute;sultats trimestriels l&eacute;g&egrave;rement sup&eacute;rieurs aux attentes, aid&eacute; en France par le rebond marqu&eacute; de ses conqu&ecirc;tes de nouveaux abonn&eacute;s dans le fixe et la croissance de ses ventes dans le mobile. /Photo d'archives/REUTERS/R&eacute;gis Duvignau</p>

PARIS (Reuters) - France Télécom a annoncé jeudi des résultats trimestriels légèrement supérieurs aux attentes, aidé en France par le rebond marqué de ses conquêtes de nouveaux abonnés dans le fixe et la croissance de ses ventes dans le mobile.

Le premier opérateur télécoms français a confirmé l‘ensemble de ses objectifs pour 2010 et de moyen terme, relevant à la marge sa prévision de chiffre d‘affaires, pour tabler désormais sur une légère croissance à base comparable et non plus une stabilité.

“On a eu un troisième trimestre qui nous permet d’être un petit peu plus optimiste pour la fin de l‘année. (...) La France s‘est améliorée et l‘Espagne”, a commenté le directeur financier du groupe, Gervais Pellissier, lors d‘une conférence téléphonique.

“Les pays émergents, eux, ont une croissance qui est un petit peu plus forte sur ce trimestre que ce qu‘elle était l‘année dernière, et il y a une moindre détérioration dans la division entreprise”, a-t-il détaillé.

France Télécom a fait état d‘un Ebitda de 4.260 millions d‘euros au troisième trimestre, représentant une marge de 36,6% (-1,1 point), pour un chiffre d‘affaires de 11.628 millions, en croissance de 1,1% en excluant l‘impact des mesures de régulation.

Un consensus Reuters de la rédaction calculé à partir des estimations de 15 analystes attendait des ventes de 11.369 millions d‘euros et un Ebitda de 4.153 millions.

L‘action France Télécom a ouvert jeudi en hausse d‘un peu plus de 2%, au-dessus de 17 euros. Elle recule de 2,3% depuis le début de l‘année, à comparer à une progression de 6,4% de l‘indice sectoriel des télécoms.

99.000 CONTRATS OPEN

En France, le marché historique de l‘opérateur, qui représente encore environ la moitié de ses ventes globales, sa part de marché des conquêtes de nouveaux clients a atteint 32,8% au troisième trimestre, se redressant nettement après un début d‘année particulièrement faible, et à comparer avec un taux de 15,5% au deuxième trimestre.

“Le repositionnement du prix de notre service triple-play et le succès de l‘offre Orange Open nous permettent de retrouver une part de conquête ADSL de plus de 30%”, a expliqué l‘opérateur dans un communiqué.

Orange a lancé fin août dernier son offre multiservices Open, combinant téléphonie fixe, mobile, internet et télévision, et fait état à ce jour d‘un peu plus de 99.000 contrats signés pour ce produit.

“Le succès de l‘offre Open est de bon augure. Mais trop de succès pourrait les mettre en danger avec l‘Autorité de la concurrence, qui est déjà en train de regarder cette offre”, a commenté Stéphane Beyazian, analyste chez Raymond James.

L‘autorité de la concurrence a fait savoir qu‘elle avait ouvert une enquête formelle visant cette offre, pour déterminer si elle représentait d’éventuels risques pour la concurrence.

L‘impact des baisses de prix du “triple play” sur les marges a été “limité”, a estimé Gervais Pellissier, qui a chiffré cet effet à “quelques dizaines de millions d‘euros au maximum”.

“Le succès commercial est au rendez-vous dans l‘ADSL et pour Open, mais il faut toutefois faire attention car en terme d‘Arpu on voit déjà un petit impact. Tout ça va finir par peser sur la marge en France”, juge un autre analyste, basé à Paris.

Le succès des ‘smartphones’ et l‘essor des services d’échanges de données sur l‘internet sur les téléphones portables ont tiré la croissance du groupe dans le segment mobile dans l‘Hexagone.

L‘offensive commerciale du troisième trimestre a globalement entraîné des dépenses supplémentaires de l‘ordre de 200 millions d‘euros, essentiellement en France, a précisé le directeur financier, portant notamment sur le lancement de l‘iPhone 4 d‘Apple.

Marie Mawad, avec Leila Abboud, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below