27 octobre 2010 / 14:56 / il y a 7 ans

Rentabiliweb veut concurrencer les banques sur internet

par Florent Le Quintrec

PARIS (Reuters) - Le spécialiste de la monétisation d'audience sur internet Rentabiliweb va s'attaquer au monopole des banques en lançant dans les prochains jours une solution de paiement pour cartes bancaires sur internet, grâce à laquelle il compte doper son activité.

Le groupe a annoncé mardi avoir obtenu en l'agrément de l'Autorité de contrôle prudentiel de la Banque de France pour commercialiser ce type de solution auprès des sites de vente en ligne, une activité jusqu'ici uniquement réservée aux banques.

"Nous avons une offre qui va être performante en face des banques. La transaction bancaire sur un site de e-commerce coûte entre 0,5% et 6% selon l'activité du commerçant. Nous allons pouvoir faire moins cher", a dit à Reuters le PDG du groupe, Jean-Baptiste Descroix-Vernier, lors d'une interview.

"De plus, nous sommes spécialisés dans la sécurité sur le web depuis des années. Enfin, nos taux de transformation sont meilleurs car travaillés de longue date aussi", a-t-il ajouté.

Le taux de transformation reflète la proportion d'achats réalisés sur un site rapportée au nombre d'internautes l'ayant visité.

Le PDG de Rentabiliweb estime que l'impact sur son chiffre d'affaires 2010 sera peu visible mais n'exclut toutefois pas de revoir sa prévision actuelle d'une croissance de 30%.

"Si jamais on retouche la guidance, on le fera certainement à l'occasion de la publication du troisième trimestre, le 9 novembre", a-t-il précisé.

Rentabiliweb, qui a vu cette année PPR puis Pierre Bergé entrer à son capital aux côtés notamment de Bernard Arnault et Stéphane Courbit, indique que le marché français du paiement par carte sur internet s'élève à 30 milliards d'euros par an, et à 150 milliards d'euros à l'échelle européenne.

"L'argent va être dématérialisé dans les dix ans qui viennent. C'est vraiment la vision de l'avenir et Rentabiliweb en France sera au centre de cela", a confié Jean-Baptiste Descroix-Vernier.

Le groupe entend également faire une demande pour obtenir le passeport européen lui permettant de proposer son offre dans les 27 pays de l'Union européenne, et compte l'obtenir très prochainement.

Rentabiliweb cite par ailleurs un analyste selon lequel le potentiel de marge opérationnelle de cette activité pourrait atteindre 60%, un pronostic qui ne lui semble "pas déraisonnable".

UNE CARTE BANCAIRE PROPRE AU GROUPE

Désormais autorisé à recevoir les réglements par cartes, Rentabiliweb entend également concurrencer les banques sur l'émission de ces outils de paiement.

"Il y a un deuxième passeport que nous allons demander aussi, pour émettre nos propres cartes bancaires", a annoncé Jean-Baptiste Descroix-Vernier.

Ces différents développements s'inscrivent dans la stratégie du groupe visant à offrir une gamme complète de solutions de monétisation d'audience pour les sites internet.

"C'est du 'one stop shop' (guichet unique) pour toutes les solutions de monétisation du web. De la carte bancaire au micro-paiement en passant par le marketing et la pub", a-t-il précisé.

Après plusieurs années de croissance bénéficiaire, le groupe, qui édite également ses propres sites internet, compte poursuivre son développement et envisage de nouvelles activités.

Il réfléchit notamment à étendre sa présence dans les domaines du web où il n'est pas ou peu présent, à savoir principalement dans l'information et le sport.

Fort d'une trésorerie de 28 millions d'euros à fin juin et d'un endettement nul, Rentabiliweb se montre toujours prêt à réaliser des opérations de croissance externe et dit être actuellement en négociations, sans toutefois évoquer une quelconque annonce à venir.

Mercredi à la Bourse de Paris, le titre Rentabiliweb cédait 4,32% à 8,85 euros vers 16h00, portant sa capitalisation boursière à quelques 152 millions d'euros. La veille, l'action s'est envolée de près de 17%. Depuis le début l'année, elle gagne 26,4%.

Édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below