L'Allemagne souhaite que l'UE réduise le coût de Galileo

samedi 23 octobre 2010 17h59
 

FRANCFORT (Reuters) - Le gouvernement allemand a demandé à la Commission européenne de proposer des solutions pour réduire le coût du système européen de navigation par satellite Galileo, a déclaré samedi le ministère des Transports.

"La Commission présentera ces (propositions) rapidement", a dit à Reuters une porte-parole du ministère.

Galileo, présenté comme une alternative au dispositif américain GPS (Global Positioning System) a souffert de retards et de différends autour de son financement, auquel un accord sur un investissement public de l'Union européenne a mis un terme.

Mais la presse allemande rapportait ce mois-ci que le projet, programme spatial le plus ambitieux mené seule par l'UE, devrait à nouveau accuser du retard et coûter 1,5 à 1,7 milliard d'euros de plus que prévu.

Selon la revue allemande Wirtschafts Woche, Berlin souhaite réduire le coût du programme de 500 à 700 millions d'euros. Une des options envisagées seraient de ne pas utiliser le lanceur européen Ariane 5 pour la mise en orbite des satellites mais la fusée russe Soyouz, écrivait l'hebdomadaire, citant des sources gouvernementales allemandes.

Paul Carrel et Maria Sheahan, Grégory Blachier pour le service français

 
<p>Un des satellites du projet europ&eacute;en Galileo. Le gouvernement allemand a demand&eacute; &agrave; la Commission europ&eacute;enne de proposer des solutions pour r&eacute;duire le co&ucirc;t de ce syst&egrave;me europ&eacute;en de navigation par satellite, programme spatial le plus ambitieux men&eacute; seule par l'UE. /Photo d'archives/REUTERS</p>