Le CA trimestriel et les prévisions de Yahoo déçoivent

mardi 19 octobre 2010 23h35
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Yahoo a annoncé mardi un chiffre d'affaires moins bon que prévu pour le troisième trimestre tout en faisant état d'une prévision pour le quatrième inférieure aux attentes, le portail internet continuant de perdre du terrain face à ses rivaux, Google en tête.

Le numéro deux de la recherche sur internet aux Etats-Unis derrière Google a dit anticiper pour les trois derniers mois de l'année des revenus, hors coûts d'acquisition de trafic, compris entre 1,125 et 1,255 milliard de dollars, contre une prévision moyenne des analystes de 1,26 milliard, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Pour le trimestre qui vient de s'achever, Yahoo a fait état de chiffre d'affaires net de 1,12 milliard de dollars, contre 1,13 milliard attendu par le marché.

Dans des échanges d'après-Bourse, le titre Yahoo reculait de plus de 1%.

L'action a bondi de plus de 6% depuis la semaine dernière et des informations de presse disant que des fonds d'investissement, dont Silver Lake Partners, étudiaient un possible rachat de l'entreprise.

Le bénéfice net du groupe est ressorti de 396,1 millions de dollars, soit 0,29 dollar par action, contre 186 millions (0,13 dollar/action) il y a un an. Yahoo a toutefois précisé que le résultat a été dopé à hauteur de 0,13 dollar par action par la cession de son unité de services internet "HotJobs".

"Le groupe fait preuve de faiblesse aux Etats-Unis, où il décline année après année. C'est ce qui inquiète les investisseurs. Parce que c'est justement là que le plus d'entreprises progressent", a déclaré Yun Kim, analyste chez Gleacher & Co.

Le contraste est saisissant entre les résultats de Yahoo jugés plus que mitigés et ceux, salués par les investisseurs, publiés la semaine dernière par Google.

Alexei Oreskovic, Benoit Van Overstraeten pour le service français

 
<p>Yahoo a r&eacute;alis&eacute; un chiffre d'affaires moins bon que pr&eacute;vu pour le troisi&egrave;me trimestre, &agrave; 1,12 milliard de dollars et la pr&eacute;vision de CA du groupe pour le quatri&egrave;me trimestre s'av&egrave;re &eacute;galement inf&eacute;rieure aux attentes, le portail internet continuant de perdre du terrain face &agrave; ses rivaux, Google en t&ecirc;te. /Photo d'archives/REUTERS/Kimberly White</p>