14 octobre 2010 / 19:19 / dans 7 ans

Sopra confirme ses objectifs après un CA trimestriel en hausse

<p>Pierre Pasquier, PDG de Sopra Group. Le groupe de conseil et de services informatiques a maintenu jeudi son objectif d'une croissance organique de 4 &agrave; 5% en 2010 apr&egrave;s un troisi&egrave;me trimestre marqu&eacute; par une hausse de 6,0% de son chiffre d'affaires. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Sopra Group a maintenu jeudi son objectif d‘une croissance organique de 4 à 5% en 2010 après un troisième trimestre marqué par une hausse de 6,0% de son chiffre d‘affaires.

Le groupe de conseil et de services informatiques a réalisé sur les trois derniers mois un chiffre d‘affaires de 272,0 millions d‘euros. La France, sa principale division, a enregistré une croissance organique de 6,5%.

“A cette date, aucun autre évènement connu susceptible d‘avoir une incidence significative sur la situation financière du groupe n‘est à signaler”, a indiqué Sopra dans un communiqué, tout en ajoutant que “la fin d‘année reste prometteuse pour l‘ensemble des activités”.

Le groupe, dont les principaux concurrents sont Capgemini, Logica et Accenture, a également confirmé son objectif d‘une légère amélioration de sa marge opérationnelle courante.

Sopra a interrompu le 20 septembre son projet de scission d‘Axway, sa division de logiciels, en vue de son introduction en Bourse, à la suite de l‘opposition de l‘un de ses actionnaires, le fonds Caravelle.

Le conseil d‘administration du groupe a toutefois confirmé jeudi dernier l‘intérêt “stratégique” du projet de cotation d‘Axway, qui a pour concurrents cotés l‘allemand Software AG et l‘américain Tibco.

Sopra GMT, holding de contrôle des fondateurs et dirigeants, a renforcé fin septembre sa participation dans le groupe à 34,6% après la montée de Caravelle à 17,47% dans le capital de Sopra Group. La holding possède également un pacte d‘actionnaires avec Geninfo (Société générale), qui détient 12,2% du capital.

Avant la publication du CA, l‘action a clôturé en hausse de 0,18% à 56 euros, donnant une capitalisation de quelque 670 millions d‘euros. Le titre a gagné près de 13% depuis le début de l‘année.

Gilles Guillaume et Cyril Altmeyer, édité par Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below