ASML livre un bénéfice net supérieur aux attentes

mercredi 13 octobre 2010 09h10
 

AMSTERDAM (Reuters) - Le fabricant d'équipements pour la production de semi-conducteurs ASML a fait état mercredi d'un fort rebond de son résultat net au troisième trimestre, profitant d'une forte demande de puces un peu partout dans le monde.

Le numéro un mondial des machines à lithographier affiche un bénéfice net de 269 millions d'euros, alors que les analystes attendaient 246 millions et qu'il était de 20 millions d'euros au troisième trimestre 2009.

Le bénéfice d'exploitation a bondi à 309 millions d'euros contre 290 millions au deuxième trimestre et 38,6 millions au troisième trimestre 2009. Le marché attendait 301 millions.

Les commandes nettes du trimestre ont cependant porté sur 60 machines, contre 63 attendues, tandis que les commandes pour les nouveaux systèmes se sont montées à 42 au lieu de 50.

En valeur, le carnet de commandes est chiffré à 2,69 milliards d'euros, ou 110 systèmes, contre un carnet de commande de 2,40 milliards ou 101 systèmes au deuxième trimestre.

Pour le quatrième trimestre, ASML prévoit un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros et une marge brute de 44%.

L'action ASML a ouvert en nette hausse après ces annonces, prenant 2,76% à 22,695 euros.

"Je regarde notre prévision pour le quatrième trimestre et les chiffres (de cette année) jusqu'au troisième trimestre ; ce sera une année historique. Ce sera plus de quatre milliards d'euros. Disons 4,2 ou 4,3 milliards d'euros", a déclaré le directeur financier d'ASML Peter Wennink.

"Nous finirons l'année avec un carnet de commandes record. C'est un bon point de départ. 2011 a le potentiel d'être une nouvelle année de croissance", a-t-il ajouté en soulignant la probabilité du versement d'un dividende.   Suite...

 
<p>Le directeur financier d'ASML Peter Wennink. Le fabricant d'&eacute;quipements pour la production de semi-conducteurs ASML fait &eacute;tat d'un fort rebond de son r&eacute;sultat net au troisi&egrave;me trimestre, profitant d'une forte demande de puces un peu partout dans le monde. /Photo prise le 20 janvier 2010/REUTERS/Jerry Lampen</p>