Intel optimiste pour le 4e trimestre

mercredi 13 octobre 2010 10h42
 

par Noel Randewich

SAN FRANCISCO (Reuters) - Intel a déclaré mardi s'attendre à des ventes et des marges solides au quatrième trimestre, la bonne tenue de la demande des marchés émergents et des entreprises semblant devoir compenser la faiblesse des dépenses des consommateurs, ce qui pourrait permettre au secteur des hautes technologies de terminer l'année sur une note positive.

L'action du numéro un mondial des microprocesseurs gagnait plus de 1% dans les transactions hors séance. Les analystes ont estimé qu'Intel avait donné un ton positif à la saison des résultats dans le secteur alors que certains investisseurs anticipaient des ventes de fin d'année décevantes.

"Nous allons assister à une croissance du marché grand public mais sans doute un peu inférieure à celle à laquelle on pourrait normalement s'attendre", a expliqué à Reuters le directeur financier d'Intel, Stacy Smith.

"J'explique cela par le fait que les consommateurs se restreignent un peu à cause des incertitudes économiques."

Le groupe américain, première grande entreprise mondiale de hautes technologies à publier ses comptes du troisième trimestre, prévoit pour les trois derniers mois de l'année un chiffre d'affaires de 11,0 à 11,8 milliards de dollars, donc en ligne avec le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, qui anticipe pour l'instant un CA de 11,32 milliards.

Sa marge brute devrait avoisiner 67%, à quelques points de pourcentage près, contre 66% au troisième trimestre.

Au troisième trimestre, Intel a réalisé un bénéfice net de 2,955 milliards de dollars (2,12 milliards d'euros), soit 52 cents par action, contre 1,86 milliard sur la période correspondante l'an dernier.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice par action (BPA) de 50 cents.   Suite...

 
<p>Intel a publi&eacute; mardi des r&eacute;sultats trimestriels sup&eacute;rieurs aux attentes et dit anticiper une hausse d'environ 2,7% de ses ventes au quatri&egrave;me trimestre par rapport au troisi&egrave;me. /Photo d'archives/REUTERS/Pichi Chuang</p>