Les ventes de titres phares des jeux vidéo vont doper le secteur

samedi 9 octobre 2010 20h55
 

NEW YORK (Reuters) - Après deux années de morosité, le secteur des jeux vidéo pourrait retrouver des couleurs en 2010 avec des ventes record attendues pour certains titres lors des fêtes de fin d'année, estiment des analystes.

Les ventes devraient être dopées en effet par les titres issus de franchises ayant déjà fait leurs preuves, à l'image des débuts retentissants de "Halo Reach" de Microsoft, qui a rapporté 200 millions de dollars à travers le monde le 16 septembre, jour de son lancement, ou de "FIFA 2011" d'Electronic Arts, dont 2,6 millions d'exemplaires ont été écoulés en Europe et en Amérique du Nord au cours de la semaine suivant son lancement, le 28 septembre.

Activision Blizzard a pour sa part annoncé cette semaine que le nombre d'abonnés à son jeu de rôle en ligne "World of Warcraft" s'élevait désormais à 12 millions, un record historique. L'année dernière l'éditeur a réalisé un milliard de dollars de chiffre d'affaires grâce à ce seul jeu.

"Quand on regarde l'état du secteur aujourd'hui, on constate que les principaux produits réalisent de bonnes performances", déclare Paul Sams, directeur des opérations de Blizzard Entertainment, la division d'Activision chargé de "World of Warcraft".

Arvind Bhatia, analyste du cabinet Sterne Agee, s'attend à ce que les chiffres des ventes de jeux vidéo de septembre soient meilleurs qu'en août, où le chiffre d'affaires du secteur (logiciels, matériels et accessoires) a baissé de 10%.

"C'est une économie difficile, mais le tableau d'ensemble pour les jeux vidéo commence à aller un peu mieux", ajoute-t-il.

S'il excède les revenus du cinéma hollywoodien, le secteur du jeu vidéo, évalué à 60,4 milliards de dollars, est actuellement en crise. Aux Etats-Unis, le marché a reculé de 8% depuis le début de l'année, selon le cabinet d'études NPD qui devrait publier la semaine prochaine les chiffres complets du secteur.

En Bourse, l'action EA accuse une baisse de 7,3% depuis le début de l'année, tandis que le titre de son concurrent Activision recule d'environ 2% sur les dix premiers mois de 2010.

Mais avec une croissance des ventes à magasins comparables plus élevée que prévu en septembre aux États-Unis, analystes et cadres du secteur se montrent désormais plus optimistes qu'il y a un an.

La version pour consoles de "Call of Duty: Black Ops" d'Activision devrait par exemple se vendre davantage que ne le prévoyait Atul Bagga, analyste chez ThinkEquity. Cet opus devrait générer selon lui 90 millions de dollars de chiffre d'affaires supplémentaires, soit une augmentation de 2 cents sur le bénéfice par action.

Liana B. Baker, Claude Chendjou pour le service français, édité par Henri-Pierre André

 
<p>Apr&egrave;s deux ann&eacute;es de morosit&eacute;, le secteur des jeux vid&eacute;o pourrait retrouver des couleurs en 2010 avec des ventes record attendues pour les nouveaux opus de franchises ayant d&eacute;j&agrave; fait leurs preuves, comme "Halo Reach" ou "FIFA 2011", cependant que le jeu de r&ocirc;le en ligne "World of Warcraft" atteint des records en termes de nombre d'abonn&eacute;s. /Photo d'archives/REUTERS/Ina Fassbender</p>