Les tablettes, défi pour les fabricants de disques durs

mercredi 6 octobre 2010 17h51
 

par Alex Dobuzinskis

LOS ANGELES (Reuters) - Les fabricants de disques durs comme Seagate ou Western Digital pourraient voir leur croissance ralentir à mesure que les tablettes multimédias prennent le pas sur les PC, mais ces groupes ne semblent pas avoir dit leur dernier mot.

La part de marché dévolue aux ordinateurs risque de pâtir du lancement de l'iPad d'Apple et de nombreuses tablettes multimédias concurrentes, de Hewlett-Packard à Research In Motion, tous ces nouveaux appareils fonctionnant avec une mémoire flash et non un disque dur.

Mais tout n'est pas si sombre pour ces fabricants: leurs ventes unitaires devraient bondir de près de 17% cette année, car les utilisateurs de tablettes souhaitent stocker des quantités de données que seuls les disques durs peuvent contenir.

En outre, l'industrie du disque dur, en développant des modèles plus fins et plus compacts, est devenue de plus en plus efficace dans la gestion de ses stocks.

Kaushik Roy, analyste chez Wedbush Securities, souligne que la menace posée par les tablettes est réelle et que le marché a commencé ces deux derniers mois à l'intégrer dans les cours des fabricants de disques durs.

"Il ne semble pas que le phénomène soit encore intégré dans sa totalité", estime-t-il. "Les gens n'ont pas encore réalisé toute l'étendue, ou la gravité, de la situation."

"Il faut vous faire à l'idée que certaines personnes qui auraient acheté un ordinateur portable auparavant vont maintenant opter pour une tablette."

LA MÉMOIRE FLASH, PLUS SOLIDE ET PLUS RAPIDE   Suite...

 
<p>Les tablettes multim&eacute;dia iPad d'Apple (&agrave; gauche) et Galaxy Tab de Samsung. Les fabricants de disques durs comme Seagate ou Western Digital pourraient voir leur croissance ralentir &agrave; mesure que ces appareils prennent le pas sur les PC mais ces groupes ne semblent pas avoir dit leur dernier mot. /Photo prise le 2 septembre 2010/REUTERS/Thomas Peter</p>