LG Electronics renonce à lancer une tablette sous Android 2.2

lundi 4 octobre 2010 13h03
 

SEOUL (Reuters) - LG Electronics Inc a déclaré lundi renoncer à lancer une tablette fonctionnant avec le système d'exploitation de Google Android 2.2, baptisé "Froyo", annonce qui risque de retarder la commercialisation de cet appareil initialement prévue pour le trimestre prochain.

Cette décision pourrait également marquer un nouveau revers pour la société sud-coréenne, qui cherche à relancer sa division mobile déficitaire avec de nouveaux terminaux, sa première tablette risquant d'arriver trop tard sur un marché largement dominé par l'iPad d'Apple.

"Nous voulons lancer une tablette fonctionnant avec la version la plus fiable d'Android (...) Nous discutons avec Google pour savoir quelle est la version la plus appropriée pour notre tablette et ce n'est pas Froyo 2.2", a indiqué un responsable de LG souhaitant garder l'anonymat.

LG n'a pas encore arrêté la date de son lancement, a-t-il précisé.

Après Samsung Electronics et Dell, le fabricant du BlackBerry Research In Motion, a dévoilé la semaine dernière sa propre tablette multimédia tactile baptisée PlayBook.

LG est le troisième fabricant mondial de téléphones portables mais il peine à trouver sa place sur le segment des smartphones. Le groupe espère vendre 10 millions d'unités de l'Optimus One, son nouveau téléphone multimédia dont il a annoncé le lancement mondial en septembre.

Miyoung Kim, Benjamin Massot pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>LG Electronics Inc renonce &agrave; lancer une tablette fonctionnant avec le syst&egrave;me d'exploitation de Google Android 2.2, baptis&eacute; "Froyo", une d&eacute;cision qui risque de retarder la commercialisation de cet appareil initialement pr&eacute;vue pour le trimestre prochain. /Photo d'archives/REUTERS/Lee Jae-Won</p>